Parc ornithologique de pont de Gau 18 janvier 2015

La saison des amours commence tôt chez certaines espèces d’oiseaux, comme les flamants roses ou les hérons cendrés. Direction le parc ornithologique de pont de Gau en Camargue, où on peut facilement observer ces oiseaux de près. Ils sont nourris dans le parc depuis de nombreuses années, et sont donc familiarisés avec l’homme, ce qui est assez exceptionnel surtout venant des ardéidés (hérons et aigrettes). Il faut préciser qu’ils sont totalement libres et aptes au vol.

En arrivant dans le parc dans la zone face à la buvette, mouettes rieuses, aigrettes garzettes et hérons garde-boeufs s’agitent, des « mangeoires » sont mises à leur disposition de l’autre côté, remplies de poussins morts et de poisson. Le décor n’est pas très sympa pour la photo, voici quand même un jeune bihoreau gris qui s’est envolé avec une multitude de mouettes et autres hérons. Sa couleur sombre différente de tous les autres qui sont très clair saute aux yeux. On peut voir en fond une aigrette garzette, avec ses chaussettes jaunes.

Bihoreau gris-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Il y a une première héronnière juste à côté, où des hérons cendrés sont déjà en train de rénover les nids de l’année passée. Ils travaillent en couple, l’un d’eux reste posé, tandis que l’autre lui amène des branches. Ils se saluent en redressant les aigrettes et en poussant des cris à l’arrivée au nid. Le plumage manque encore un peu de couleurs, à son maximum, les yeux deviennent orange, les lores bleus/violets, la base du bec rose et la pointe bien jaune. Il faudra attendre les environs du mois de mars pour ça.

Héron cendré-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Héron cendré-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Héron cendré-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Il y a bien évidemment beaucoup de canards colvert, souvent en groupes constitués en général d’une femelle et de beaucoup de mâles. Ces derniers se montrent parfois très collants… Les accouplements chez les colverts peuvent être assez violents, la femelle se faisant parfois arracher les plumes du cou et couler par la même occasion pendant l’acte. Il arrive même qu’elle ait plusieurs mâles sur elle en même temps ! Pas de scène de ce genre aujourd’hui, mesdames n’étant pas d’humeur.

Un petit « coin ».

Canard colvert-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Puis une belle esquive.

Canard colvert-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Quelques foulques macroules trainent par-ci par-là. Elles sont assez calmes, quand on connait leur caractère, toujours à pousser des cris aigus le cou tendu au ras de l’eau en direction d’un congénère, puis à foncer dessus en courant sur l’eau. Il y a tout de même eu quelques disputes, mais je n’étais pas prête à ce moment là ou alors les condition n’étaient pas bonnes. Les voici un peu plus calmes.

Foulque macroule-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Foulque macroule-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Foulque macroule-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Lors du nourrissage, du riz et de petites graines sont jetées dans l’eau pour les flamants (ceux-ci arrivent aux endroits stratégiques à vitesse grand V dès qu’ils entendent le moteur du petit tracteur). Ces graines n’intéressent pas que les flamants, foulques, mouettes canards et poules d’eau se joignent au festin. Ces dernières sont très nombreuses, et quand elles ont fini de manger, il leur arrive de se poursuivre à la manière des foulques.

Gallinule poule-d'eau-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Les graines tombées au sol intéressent les moineaux domestiques, qui arrivent en groupes. Ils ont des nichoirs disposés un peu partout dans le parc.

Moineau domestique-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

En continuant la balade, toujours entourés de flamants, certains font des passages en vol sympa et quelques atterrissages.

Flamant rose-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Celui-ci est un jeune, il n’a pas encore la coloration rose des adultes.

Flamant rose-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Flamant rose-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Devant la deuxième héronnière, il y a aussi une gamelle de bonnes choses pour ces ardéidés. Et ils se la défendent ! Les hérons cendrés arrivent en gonflant leurs plumes pour paraître plus impressionnants.

Héron cendré-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Héron cendré-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Héron cendré-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Ces deux là se sont battus dans les airs, le jeune (grisonnant) était posé au sommet du pin, quand l’adulte est arrivé et a essayé de lui piquer la place. Le petit ne s’est pas laissé faire !

Héron cendré-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Héron cendré-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Héron cendré-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Voici un autre jeune, qui venait d’avaler sûrement un très gros poussin. Il a mis du temps à descendre !

Héron cendré-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Aux abords des gamelles, voici un héron garde-bœufs.

Héron garde-boeufs-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

En faisant le tour dans l’extension, un parcours de plusieurs kilomètres dans des endroits un peu plus sauvages, et avec quelques affûts, on voit d’autres espèces de canards. D’actualité, les sarcelles d’hiver paradent, et les canards souchets font la sieste. Ces derniers étaient trop loin pour la photo, mais voici un mâle sarcelle d’hiver.

Sarcelle d'hiver-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Sarcelle d'hiver-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

En revenant au début, c’est déjà l’heure du repas du soir pour les flamants roses. Ceux qui étaient groupés à des endroits où le tracteur ne passe pas se sont vite envolés pour ne pas perdre un grain de riz !

Flamant rose-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Flamant rose-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Flamant rose-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Un héron garde-bœufs est passé dans un rayon de soleil.

Héron garde-boeufs-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Des fuligules milouins, très familiers ici, sont aussi venus au repas du soir.

Fuligule milouin-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Fuligule milouin-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Fuligule milouin-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Fuligule milouin-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Fuligule milouin-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Un dernier flamant pour la route.

Flamant rose-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Flamant rose-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

Flamant rose-Parc ornithologique de pont de Gau 18.01.2015

3 réflexions sur “Parc ornithologique de pont de Gau 18 janvier 2015

  1. sympa cette virée au Pont de Gau ; la bagarre des 2 hérons est particulièrement bien saisie ; il n’y a pas encore les rieuses et autres sternes ? j’y vais mercredi en allant à marseille, j’espère y passer de bons moments. la bise jessica.
    danychou

    J'aime

    • Merci, Dany ! Il y a bien sûr les mouettes rieuses, pas vu de mélano mais elles peuvent hiverner et les sternes arrivent plus tard dans la saison pour nicher. Tu vas quand même t’éclater, rien qu’avec les hérons et flamants. Il y a de quoi faire !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s