Varanger jour 5 : Kongsfjord, Berlevåg 08 août 2016

La météo du jour : gris et froid ! On reprend la route direction Hoyholmen. On croise un pygargue perché sur les parois rocheuses au bord de la route, pas le temps de faire une image car il s’est vite envolé ! A Hoyholmen  on prend un petit chemin qui traverse une grande lagune. On y observe quelques limicoles, dont un bécasseau cocorli encore en plumage nuptial. Il y a aussi beaucoup de bergeronnettes grises qui attrapent des moucherons en vol. Il y a aussi un grand gravelot sur le chemin. Tout est assez loin, on ne fait pas d’images.

On se dirige ensuite vers Berlevåg. Progressivement le paysage change, les arbres deviennent de plus en plus petits et on se retrouve vite dans la toundra. C’est superbe ! Il y a pas mal de troupeaux de rennes. On observe une buse pattue se faire poursuivre par deux labbes à longue queue (de loin). On se gare pour essayer de voir les labbes, on marche un moment dans la toundra, malheureusement on ne les verra pas. On reprend la route.

En chemin on s’arrête à un petit port à Kongsfjord. Juste avant d’arriver, des harles bièvres se trouvent sur des berges au bord de la route. On tente de s’arrêter pour faire des images, mais ils s’en vont de suite !Harle bièvre-Kongsfjord 08.08.2016Sur les vieux bâtiments de pêche nichent quelques mouettes tridactyles. Elles se perchent sur les pontons pour faire la sieste.Mouette tridactyle-Kongsfjord 08.08.2016Certaines plateformes ne sont plus accessibles, les pontons qui y mènent se sont effondrés. C’est sur l’une de ces plateformes que des sternes se sont installées pour nicher. On peut quand même s’approcher sur une plateforme voisine. Elles ne communiquent pas entre elles. Les sternes nous attaquent quand même ! Dès qu’on lève l’objectif pour faire des images, elles poussent des cris et nous foncent dessus. Dès que l’on ne bouge plus trop, elles se calment. Voici quand même quelques photos. Il y a les deux espèces. J’ai surtout des images de sternes arctiques, elles étaient plus proches et agressives que les pierregarin qui restaient tranquillement posées au bout de la plateforme.Sterne arctique-Kongsfjord 08.08.2016Sterne arctique-Kongsfjord 08.08.2016Sterne arctique-Kongsfjord 08.08.2016Sterne arctique-Kongsfjord 08.08.2016Sterne arctique-Kongsfjord 08.08.2016Sterne arctique-Kongsfjord 08.08.2016Sterne arctique-Kongsfjord 08.08.2016Sterne arctique-Kongsfjord 08.08.2016Sterne arctique-Kongsfjord 08.08.2016Sterne arctique-Kongsfjord 08.08.2016Sterne arctique-Kongsfjord 08.08.2016Sterne arctique-Kongsfjord 08.08.2016Voici quand même une sterne pierregarin.Sterne pierregarin-Kongsfjord 08.08.2016Avec des petits.Sterne pierregarin-Kongsfjord 08.08.2016Sterne pierregarin-Kongsfjord 08.08.2016Voici d’autres jeunes, je ne sais pas trop de quelle espèce du coup, je pense que le plus grand est bien une pierregarin, en revanche le petiot je ne sais pas trop.Sterne pierregarin-Kongsfjord 08.08.2016Trop chou !Sterne pierregarin-Kongsfjord 08.08.2016On continue ensuite vers Berlevåg. Sur la route, on croise encore de gros groupes d’eiders et de harles. En arrivant, il pleut ! On attend que ça se calme. Pendant ce temps on observe des chevaliers arlequins. Une fois la pluie calmée, on va faire un tour au bord de l’eau. Sur un rocher de la digue, se trouve un courlis corlieu. On peut s’en approcher, il n’est pas très farouche.Courlis corlieu-Berlevåg 08.08.2016Courlis corlieu-Berlevåg 08.08.2016Courlis corlieu-Berlevåg 08.08.2016Un peu plus loin du centre ville, toujours au bord de l’eau, j’aperçois une forme sombre à la surface de l’eau. Elle est ronde, et assez immobile. Elle disparait d’un coup. Je pense tout de suite à un phoque. On attend 10-15min, puis il ressort. C’est bien un phoque gris ! On tente de s’approcher pour faire des images. Il reste un moment à pêcher relativement proche du bord, mais tout de même assez loin pour les photos. En voici quand même deux.Phoque gris-Berlevåg 08.08.2016Phoque gris-Berlevåg 08.08.2016En revenant à la voiture, un bécasseau minute est immobile sur la plage. Il se confond très bien ! Il fait très sombre, mais il est cool, on peut s’approcher et se coucher devant lui il ne bronche pas. je tente des images, au 40ème de seconde ! Un peu chaud quand même. Mais j’en sors deux de pas trop mauvaises.Bécasseau minute-Berlevåg 08.08.2016Il finit par mettre le bec sous l’aile, toujours en gardant un œil ouvert.Bécasseau minute-Berlevåg 08.08.2016Après la séance photo, on se lève doucement pour rejoindre la voiture. Il continue sa sieste.

Incroyable les oiseaux ici, ils ne se sentent pas vraiment menacés par les hommes. Alors que les limicoles sont les mêmes que chez nous. Ils sont peut être simplement plus méfiants lors de la migration, car plus vulnérables. Bon pour les harles et les eiders (et les pygargues), ce n’est pas la même ! Eux sont très très farouches. C’est tout pour aujourd’hui !

3 réflexions sur “Varanger jour 5 : Kongsfjord, Berlevåg 08 août 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s