Riglos 30 décembre 2016

Nous partons ce matin pour Riglos. Depuis notre arrivée, la plaine est plongée dans un brouillard très dense, et ce toute la journée et toute la nuit ! Heureusement, les endroits où nous allons sont un peu en altitude donc nous sortons de la brume. Sur le chemin, toute la végétation est recouverte d’une épaisse couche de givre, même le sommet des arbres ! C’est très joli, je n’ai malheureusement pas de photos de ce spectacle. Juste avant la petite montée, on s’arrête au bord de la route. Un rougegorge familier prend le soleil sur des branchettes gelées.Rougegorge familier - Riglos 30.12.2016Rougegorge familier - Riglos 30.12.2016Il finit par aller dans un arbre proche et fait sa toilette matinale.Rougegorge familier - Riglos 30.12.2016Rougegorge familier - Riglos 30.12.2016Rougegorge familier - Riglos 30.12.2016Rougegorge familier - Riglos 30.12.2016On reprend ensuite la route. Avant d’arriver on s’arrête à un point de vue pour photographier le village. Riglos 30.12.2016

Il est situé au pied des grandes pennes, les Mallos de Riglos, très appréciées des grimpeurs ! Il y a toujours du monde qui les escaladent. Elles font la taille de la tour Eiffel, 300m de haut. C’est très impressionnant lorsqu’on est à leur pied, et c’est là que nous allons pour espérer voir des tichodromes échelettes. Ils sont assez nombreux en hiver, fuyant le climat rude des Pyrénées, la neige et le gel recouvrant les falaises susceptibles d’abriter leur nourriture, araignées et insectes.

Arrivés au pied des pennes, et dans un coin sans grimpeurs (non parce qu’ils font fuir les tichodromes qui sont des oiseaux absolument pas farouches, mais plutôt à cause des chutes de pierres !) nous voyons d’entrée de jeu un tichodrome ! Il est assez haut, je ne le perd pas de vue (attention au torticolis). Un deuxième arrive en vol, en poussant des cris, et une course poursuite s’engage entre les deux oiseaux. Ils disparaissent derrière les pennes. Un petit moment s’écoule puis un tichodrome réapparait. Un peu moins haut cette fois. Il fait tomber sa proie près de nous et vient la récupérer sans se soucier de nous ! Elle est bien vite avalée, mais du coup il continue sa recherche de nourriture ici.

Tiens, il y a quelqu’un là !Tichodrome échelette - Riglos 30.12.2016Peu importe, j’ai faim moi !Tichodrome échelette - Riglos 30.12.2016Tichodrome échelette - Riglos 30.12.2016Je crois qu’il a trouvé quelque chose.Tichodrome échelette - Riglos 30.12.2016Des restes de toile d’araignée au bout du bec, il a du l’avaler en un rien de temps. Son bec est vraiment fait pour s’infiltrer dans les anfractuosités des pierres, et ses griffes pour bien agripper au parois rocheuses, il n’est pas rare de le voir la tête à l’envers !Tichodrome échelette - Riglos 30.12.2016Petit mouvement d’ailes, comme pour nous montrer la beauté de ses superbes plumes rouges. Il fait régulièrement ce petit mouvement de flexion en écartant les ailes, un peu comme le cincle plongeur.Tichodrome échelette - Riglos 30.12.2016J’ai cherché une rémige au sol, mais je n’en ai pas trouvé !Tichodrome échelette - Riglos 30.12.2016Un peu au soleil maintenant.Tichodrome échelette - Riglos 30.12.2016Tichodrome échelette - Riglos 30.12.2016Surprise en voyant cette photo, il venait se faire un bond en avant pour se déplacer, et a ensuite eu cette attitude sympa. Je n’avais rien vu en prenant les images.Tichodrome échelette - Riglos 30.12.2016Dernier au-revoir ! Merci tichou !Tichodrome échelette - Riglos 30.12.2016On en verra d’autres dans la journée mais trop haut pour la photo.

En longeant la penne dans l’autre sens, on croise un accenteur alpin.Accenteur alpin - Riglos 30.12.2016Je n’ai remarqué qu’après coup le morceau de gâteau à côté de lui (cette fois, c’est pas moi !). Mais il semble intéressé par autre chose, que je n’ai toujours pas identifié.Accenteur alpin - Riglos 30.12.2016La recherche continue, sans relâche, au bord du chemin. On dirait un peu les niverolles alpines quand elles ramassent des insectes pour nourrir les jeunes, elles sont concentrées, et rien ne les perturbe !Accenteur alpin - Riglos 30.12.2016Accenteur alpin - Riglos 30.12.2016Il finit par s’envoler un peu plus loin. En revenant au village pour manger, un groupe de moineaux domestiques se perche dans une sapinette.Moineau domestique - Riglos 30.12.2016Nous ne referons des images que le soir, un autre accenteur alpin (où le même), au même endroit que le précédent. la lumière du soir est plus rouge, surtout sur les Mallos.Accenteur alpin - Riglos 30.12.2016Coucou !Accenteur alpin - Riglos 30.12.2016Accenteur alpin - Riglos 30.12.2016Accenteur alpin - Riglos 30.12.2016Accenteur alpin - Riglos 30.12.2016

10 réflexions sur “Riglos 30 décembre 2016

  1. Comme j’aime lire tes recits pleins de vie et d’anectodes !! J’ai l’impression d’y etr. Les photos du tichodrome sont merveilleuses !!!! Bravo et merci Jess de me faire rever

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup Claudine 🙂
      C’est vrai que c’est un très bel oiseau. A chaque fois que je me balade dans des coins où l’on peut en croiser, je scrute les parois rocheuses dans l’espoir de voir un « flash » rouge ! Son vol est sympa aussi, il vole un peu comme un papillon.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s