Canet-en-Roussillon 29.04.2017

Journée complète en mer aujourd’hui, il me tardait que la saison reprenne ! Il fait beau, une légère houle en début de journée mais rien de bien méchant. La sortie commence avec l’observation de quelques oiseaux. Une nuée de goélands leucophées suit le bateau. La première autre espèce à se montrer est un fou de bassan. C’est un jeune, certainement de deuxième année vu son plumage.Il ne s’approchera pas plus. Une troisième espèce arrive très rapidement. C’est un goéland d’Audouin, reconnaissable à son bec rouge et à ses pattes sombres. C’est un jeune, je n’ai pas d’image du dessus des ailes mais la barre caudale est bien marquée, donc peut-être un deuxième année. On remarquera qu’il est bagué. Il gardera ses distances lui aussi.Ensuite c’est au tour des puffins. Ici un puffin des baléares, qui lui aussi est resté discret parmi les autres. Le dessous de son corps est blanc sale, sans net contraste avec le dessus (en comparaison avec le puffin yelkouan).Justement les voici, les puffins yelkouan. Certains ont fait de très jolis passages près du bateau.Ensuite nous apercevons deux ailerons sortir de l’eau. Ce sont des grands dauphins. Ils sont restés très discrets, ont seulement fait surface deux fois proches du bateau puis se sont éloignés et ont disparu. Visiblement ils voulaient rester tranquille, aussi l’équipage décide de continuer en direction du canyon et de ne pas essayer de les suivre. Le respect des animaux avant tout ! J’ai quand même pu photographier une dorsale.C’est ensuite un poisson-lune que nous croisons. Couché sur le côté, il profite des rayons du soleil. Ainsi positionné, il attire aussi l’attention des goélands qui viennent le déparasiter.C’est ensuite plus calme pendant une demi-heure. Puis un autre goléand d’Audouin vient tourner autour du bateau. Ce n’est pas le même que tout à l’heure, celui-ci n’est pas bagué.

Il est je pense plus âgé que l’autre, sa barre caudale a presque disparu et il a seulement un peu de noir aux couvertures primaires. Il aurait donc 3 ans.Il suivra le bateau un long moment. Puis plus rien pendant 1h30. Au bout d’un moment, un oiseau sombre, fin et d’un vol décidé se rapproche. C’est un labbe pomarin. Il niche dans la toundra Russe, mais hiverne au large de l’Afrique occidentale. C’est lors de sa route migratoire que l’on peut l’observer.

Il fait de belles acrobaties aériennes.Puis il s’en va. Au bout d’une demi-heure, on croise un autre poisson-lune. En réalité nous avons du en croiser une dizaine (éparpillés) mais pas toujours photographiables. Celui-ci sort sa tête hors de l’eau (si si c’est bien la tête).Peu de temps après des dauphins sont repérés. Ils mettent un certain temps à rejoindre la bateau mais finissent par arriver. Ce sont des dauphins bleu et blancs. Le groupe est assez éparpillé. Certains nagent à l’étrave du bateau, tandis que d’autres font quelques sauts hors de l’eau.Un petit groupe rejoint le bateau.Je suis assez contente, j’ai réussi plus d’images que les fois précédentes. Il faut dire aussi que le groupe est resté avec nous pendant une demi-heure. Mais j’espère faire mieux la prochaine fois ! Alors que certains dauphins étaient encore avec nous, quelqu’un s’écrie : « souffle » ! Un gros cétacé est venu respirer en surface. Le souffle bien vertical permet d’identifier un rorqual commun. Un cachalot aurait un souffle oblique, car son unique évent est situé sur la partie avant gauche de sa tête.L’animal sonde pour une durée d’entre 5 à 10min et nous essayons de nous approcher. Au fil des observations nous nous apercevons qu’il y a en réalité deux individus. Puis ils viennent respirer plus près. Un peu à contre jour pour celui-ci.Puis le deuxième, mieux exposé.Très belles rencontres et observations, nous avons même pu entendre le souffle ! Les baleines finissent par s’éloigner, nous poursuivons notre route. Cette fois ce n’est pas un, mais deux labbes pomarins qui rejoignent le bateau ! Ils se sont parfois fait poursuivre par les goélands.Pour terminer, un puffin cendré est observé. Cette espèce a été scindée en 3 espèces différentes il y a peu, celui-ci est donc plus probablement un puffin de scopoli.

18 réflexions sur “Canet-en-Roussillon 29.04.2017

  1. Waouh… quelle Magnifique et Merveilleuse journée en mer, vous avez dû passer !!!
    Dis-donc, ils sont drôlement énormes et étranges de par leur physique, ces poisson-lunes.
    Merci de nous en avoir fait profiter avec tes très Admirables photos et commentaires.

    Aimé par 1 personne

      • Cette fois oui, par contre ça n’avait pas eu lieu lors de la sortie que j’avais faite en octobre, mais comme la période est propice je pense que c’est systématique ou presque au moins en avril-mai. Je n’ai pas vraiment posé la question.

        J'aime

  2. Extraordinaires ces photos !!! Tu as fait une belle « récolte » ! J’ai reconnu les Pyrénées enneigées sur l’une d’entre elles. Je les ai prises en photo il y a 3 semaines en allant en Espagne.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s