Illustration roitelet triple-bandeau

Afin d’illustrer la rubrique « l’oiseau du mois » dans le livre photo annuel de l’association « Les Amis Du Domaine Des Oiseaux », j’ai réalisé 12 dessins d’oiseaux. Cela permet de varier un peu les médiums car il y a déjà beaucoup de photos dans le livre. Et ça me permet de m’entrainer avec cette technique que je découvre depuis quelques mois qu’est le digital painting !

Le livre s’intitule « …au fil des saisons » et présente l’avifaune du domaine des oiseaux de Mazères tout au long de l’année au travers des photos des membres de l’association. Il est en précommande jusqu’au 15 novembre sur ce lien : https://www.flickr.com/groups/domaine-oiseaux/discuss/72157688272510614/

Donc l’oiseau du mois d’octobre est le roitelet triple-bandeau. Comme c’est ma dixième illus à faire dans un laps de temps assez réduit, j’ai pu expérimenter quelques techniques sur les précédentes. Et ainsi commencer à trouver une façon de procéder un peux moins brouillonne. En tout cas c’est mon ressenti du moment. Je met d’abord quelques étapes.

1 : Je fais un croquis assez grossier sans trop détailler, le but étant de respecter les proportions.
2 : Une fois que la forme et la position me conviennent (j’ai pris une de mes photos comme réf, le dessin de mémoire c’est pas encore au point) j’affine un peu plus le croquis sur un nouveau calque. Je ne fais pas une line très précise car elles est vouée à disparaitre de toute façon.
3 : Je fais la silhouette de base de mon oiseau (pour la suivante j’ai utilisé une autre technique car j’ai eu quelques difficultés par la suite avec une base qui prend en compte l’oiseau en entier).
4 : Sur un nouveau calque en écrétage (c’est à dire que je ne dépasse pas du précédent, qui est la silhouette de base) je pose les couleurs de base assez grossièrement.
5 : Je détaille les petites plumes en les traitant comme des poils, en les dessinant trait par trait.
6 : J’ajoute quelques zones d’ombres et de lumières (ça ne se voit pas trop finalement ici).
7 : Ajout de l’œil, pattes et bec.
8 : Première aile, une plume un calque. Pour celles qui se ressemblent le plus j’ai utilisé la duplication et un peu de transformation.
9 : Idem pour l’autre aile.
10 : Puis pour la queue, j’ai aussi refait des petites plumes pour le croupion.
11 : Une première branche de pin, pour les aiguilles j’ai utilisé un simple brush rond avec la dynamique de forme activée, c’est à dire que moins je met de pression sur mon stylet, plus le trait s’affine. Je gagne donc du temps pour faire des aiguilles épaisses à la base et pointues au bout. J’ajoute des zones plus claires et plus sombres sur mes aiguilles pour leur donner du volume en verrouillant les pixels morts (autre technique pour ne pas dépasser des traits faits au préalable).
12 : Je duplique cette branche, symétrie, transformation et rotation et hop je gagne du temps.
13 : Idem pour la troisième sur laquelle j’applique un flou de gaussien ainsi qu’une réduction de l’opacité.

Et voilà le rendu final. Je n’ai pas chronométré le temps que j’ai passé dessus, je dirais peut-être une 15aine d’heures, en tâtonnant et testant quand même pas mal de choses.

Voici la page où figurera l’illustration, avec un texte de Gabriel Leboff.

10 réflexions sur “Illustration roitelet triple-bandeau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s