Scandinavie 2018 : Neljän tuulen tupa 15-16-17 août

On s’accorde 3 jours de repos dans une auberge célèbre pour ses mangeoires nommée Neljän tuulen tupa. Elle se situe à l’ouest du lac Inari, en Finlande.

Juste avant d’arriver, on croise encore un groupe de Mésanges lapones (Poecile cinctus).
L’endroit est très sympa, dans les bois. Plusieurs mangeoires sont installées et visibles depuis la salle de restauration. On peut aussi se balader autour sur les sentiers. Les oiseaux les plus nombreux sont sans aucun doute les Pinsons du nord (Fringilla montifringilla).

Contrairement à ce que je pensais, il n’y a pas beaucoup de mésanges. Une Mésange boréale (Poecile montanus) vient parfois se servir de tournesol.

Il y a aussi quelques Mésanges charbonnières (Parus major), surtout des jeunes.

Nous voyons assez rapidement quelques Durbecs des sapins (Pinicola enucleator), espèce qui fait la fierté de l’auberge. Ce fringille est énorme, il fait la taille d’une pie-grièche bien trapue. Et ils ne sont pas très farouches, en tout cas ici.

A côté d’un Sizerin pour comparaison.

Il y a aussi quelques Moineaux domestiques (Passer domesticus), mais ces derniers sont plus souvent autour des tables et de la gamelle du chien que dans les mangeoires !

Quelques Sizerins flammés (Acanthis flammea) fréquentent aussi les mangeoires.

Assez nombreux aussi, les Verdiers d’Europe (Chloris chloris).

Les graines n’attirent pas que les oiseaux. Plusieurs Écureuils roux (Sciurus vulgaris) viennent aussi se servir.

Ils passent parfois très près !

Un autre type de nourriture est mis à disposition. Une sorte de lard, pendu sur les troncs d’arbres, attire surtout les Mésangeais imitateurs (Perisoreus infaustus).

Ils ne restent jamais très longtemps, se servent sur les troncs et repartent.

Dans les bois à environ 15km de là, alors que l’on s’arrête pour pique-niquer, toute une famille de Mésangeais nous tourne autour. Nous avons réussi à faire des images assez sympas.


*Oiseaux observés*
Corneille mantelée (Corvus cornix) : 3 haut dans les arbres autour des mangeoires, méfiantes.
Durbec des sapins (Pinicola enucleator) : 4-5 aux mangeoires.
Mésange boréale (Poecile montanus) : 1 aux mangeoires.
Mésange charbonnière (Parus major) : 4-5 aux mangeoires, presque que des jeunes.
Mésange lapone (Poecile cinctus) : 6-7 avant d’arriver à l’auberge dans les bois, 2 passant au-dessus de la zone des mangeoires sans s’y arrêter.
Mésangeai imitateur (Perisoreus infaustus) : 4 aux mangeoires, 5 dans les bois à 15km de l’auberge.
Moineau domestique (Passer domesticus) : un groupe d’une 10aine autour de l’auberge.
Pic tridactyle (Picoides tridactylus) : 1 le long d’un tronc d’arbre, haut et loin, finalement chassé par un pinson du nord.
Pie bavarde (Pica pica) : 2 autour des mangeoires mais lointaines et très méfiantes.
Pie grièche grise (Lanius excubitor) : 1 de passage dans les bois, observée juste derrière la fenêtre de la chambre.
Pinson du nord (Fringilla montifringilla) : une bonne 100aine aux mangeoires.
Sizerin flammé (Acanthis flammea) : 25-30 aux mangeoires et autour.
Verdier d’Europe (Chloris chloris) : une 40aine aux mangeoires.

9 réflexions sur “Scandinavie 2018 : Neljän tuulen tupa 15-16-17 août

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s