Parc naturel des Aiguamolls 04 mai 2019

Sortie avec Les Amis Du Domaine Des Oiseaux au parc des Aiguamolls en Espagne. La météo du jour : du soleil, et beaucoup de vent.

Cette réserve toute proche de la mer Méditerranée est essentiellement constituée de marais et de prairies, et attire un grand nombre d’oiseaux en toute saison.
Nous commençons par longer une grande prairie inondée où se trouvent limicoles et canards.
Des chevaux pâturent dans la prairie.

Il y a des Échasses blanches (Himantopus himantopus) partout, bien qu’elles ne soient pas toujours très proches. Le décor change un peu de celui du DDO. Certaines couvent à quelque centimètres du sol sur des monticules de terre créés par les passages des chevaux.

Plusieurs petits groupes d’Ibis falcinelles (Plegadis falcinellus) passent en vol, certains s’arrêtent assez près. Mais les échasses ne sont pas toujours d’accord !

Notez les pattes de l’échasse qui charge derrière l’aile droite de l’ibis.
A peine plus loin se trouve un étang un peu plus profond et végétalisé qui est très apprécié d’un groupe d’ibis.

Quelques Nettes rousses (Netta rufina) sont au milieu de la prairie, dans l’eau. C’est très loin, mais un couple passe en vol.
Un vol de limicoles, dérangé par le passage d’un faucon hobereau, essentiellement des Combattants variés (Philomachus pugnax) mais également des Bécasseaux cocorli, Bécasseaux variables et Grand gravelots.

Les Gobemouches noirs (Ficedula hypoleuca) sont relativement nombreux dans les zones boisées qui bordent les chemins de balade.

Les zones humides abritent quelques Crabiers chevelus (Ardeola ralloides), mais ils gardent toujours leurs distances.
Passage bien plus proche d’une petite famille de Canards colverts (Anas platyrhynchos).

Une surprise bruyante et colorée nous attends un peu plus loin : des Conures veuves (Myiopsitta monachus). L’espèce est originaire d’Amérique du sud, mais des oiseaux échappés de volières se sont adaptés à leur nouvel environnement. Ici, elle dégustait une tête de chardon qu’elle s’était découpée et emportée.

Les Rousserolles effarvattes (Acrocephalus scirpaceus) sont nombreuses aussi, mais très souvent cachées.

Près des toilettes, des Moineaux domestiques (Passer domesticus) construisent les nids.

Un couple d’Étourneaux sansonnets (Sturnus vulgaris) en est déjà au nourrissage des jeunes.

Sur un tronc d’arbre, on tombe sur un accouplement de Lézards des murailles (Podarcis muralis). Décidément !

Quelques petites bêtes (les autres sont en cours d’identification comme une jolie Mutilidae et un Curculionidae).

Diptère du genre Pollenia, avec sa belle toison dorée.
Une punaise, Aelia acuminata. On reconnait l’espèce aux deux points noirs sur le 3ème fémur.

Puis un Drile jaunâtre (Drilus flavescens). Un mâle, les femelles ressemblent à des larves et n’ont pas d’ailes. Les larves de cette espèce se nourrissent d’escargots.
Merci à Bart pour sa liste d’observations très complète.

*Oiseaux observés*
Cygne tuberculé (Cygnus olor)
Oie cendrée (Anser anser)
Tadorne de Belon (Tadorna tadorna)
Canard chipeau (Mareca strepera)
Canard souchet (Anas clypeata)
Canard colvert (Anas platyrhynchos)
Nette rousse (Netta rufina)
Faisan de Colchide (Phasianus colchicus)
Perdrix rouge (Alectoris rufa)
Grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis)
Grèbe huppé (Podiceps cristatus)
Grand cormoran (Phalacrocorax carbo)
Blongios nain (Ixobrychus minutus)
Crabier chevelu (Ardeola ralloides)
Héron garde boeufs (Bubulcus ibis)
Aigrette garzette (Egretta garzetta)
Grande aigrette (Ardea alba)
Héron pourpré (Ardea purpurea)
Héron cendré (Ardea cinerea)
Cigogne blanche (Ciconia ciconia)
Ibis falcinelle (Plegadis falcinellus)
Flamant rose (Phoenicopterus roseus)
Circaète Jean-le-Blanc (Circaetus gallicus)
Milan noir (Milvus migrans)
Milan royal (Milvus milvus)
Busard des roseaux (Circus aeruginosus)
Buse variable (Buteo buteo)
Faucon hobereau (Falco subbuteo)
Faucon crécerelle (Falco tinnunculus)
Râle d’eau (Rallus aquaticus)
Poule d’eau (Gallinula chloropus)
Foulque macroule (Fulica atra)
Échasse blanche (Himantopus himantopus)
Petit gravelot (Charadrius dubius)
Grand gravelot (Charadrius hiaticula)
Pluvier argenté (Pluvialis squatarola)
Bécasseau cocorli (Calidris ferruginea)
Bécasseau variable (Calidris alpina)
Chevalier sylvain (Tringa glareola)
Chevalier guignette (Actitis hypoleucos)
Chevalier gambette (Tringa totanus)
Chevalier aboyeur (Tringa nebularia)
Combattant varié (Philomachus pugnax)
Barge rousse (Limosa lapponica)
Mouette rieuse (Chroicocephalus ridibundus)
Mouette mélanocéphale (Ichthyaetus melanocephalus)
Goéland leucophée (Larus michahellis)
Guifette noire (Chlidonias niger)
Guifette leucoptère (Chlidonias leucopterus)
Guifette moustac (Chlidonias hybrida)
Pigeon ramier (Columba palumbus)
Tourterelle Turque (Streptopelia decaocto)
Coucou gris (Cuculus canorus)
Martinet noir (Apus apus)
Huppe fasciée (Upupa epops)
Guêpier d’Europe (Merops apiaster)
Conure veuve (Myiopsitta monachus)
Cochevis huppé (Galerida cristata)
Hirondelle rustique (Hirundo rustica)
Hirondelle de rivage (Riparia riparia)
Hirondelle de fenêtre (Delichon urbicum)
Bergeronnette printanière (Motacilla flava)
Bergeronnette grise (Motacilla alba)
Bergeronnette des ruisseau (Motacilla cinerea)
Rossignol philomèle (Luscinia megarhynchos)
Rougequeue noir (Phoenicurus ochruros)
Traquet motteux (Oenanthe oenanthe)
Tarier des prés (Saxicola rubetra)
Merle noir (Turdus merula)
Fauvette à tête noire (Sylvia atricapilla)
Fauvette grisette (Sylvia communis)
Cisticole des joncs (Cisticola juncidis)
Bouscarle de cetti (Cettia cetti)
Rousserolle effarvatte (Acrocephalus scirpaceus)
Rousserolle turdoïde (Acrocephalus arundinaceus)
Pouillot fitis (Phylloscopus trochilus)
Gobemouche gris (Muscicapa striata)
Gobemouche noir (Ficedula hypoleuca)
Mésange charbonnière (Parus major)
Mésange à longue queue (Aegithalos caudatus)
Pie-grièche à tête rousse (Lanius senator)
Pie bavarde (Pica pica)
Corneille noire (Corvus corone)
Choucas des tours (Corvus monedula)
Étourneau sansonnet (Sturnus vulgaris)
Loriot d’Europe (Oriolus oriolus)
Moineau friquet (Passer montanus)
Moineau domestique (Passer domesticus)
Chardonneret élégant (Carduelis carduelis)
Serin cini (Serinus serinus)
Bruant proyer (Emberiza calandra)

4 réflexions sur “Parc naturel des Aiguamolls 04 mai 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s