Lagune de Sariñena 18-19 mai 2019

Nous prenons le chemin de l’Espagne pour fuir le mauvais temps du week-end. Direction la lagune de Sariñena, en Aragon.

Pause 1h avant d’arriver pour manger, le temps est encore clément. Les paysages sont de Christophe.

Il ne pleut pas certes mais le vent souffle fort. Nous prenons la direction de l’observatoire avec vue sur la lagune, qui est bien en eau. On a une vue intéressante sur une parcelle de roselière et quelques tamaris. Là nous observons des panures, rousserolles effarvattes et turdoïdes, et bouscarles.
On continue en prenant les chemins qui longent la lagune. On quitte assez vite les tamaris pour retrouver une zone assez steppique, avec juste quelques buissons.

Là, c’est le paradis des Cochevis huppés (Galerida cristata).

Il y a également quelques parcelles de pins, celui-ci a choisi le pied de cet arbre pour chanter.

Nous en verrons énormément tout au long du week-end, un peu partout. Celui-ci a été fait depuis la voiture.
Nous croisons aussi quelques familles de Tariers pâtres (Saxicola rubicola).
Dans le terrain dénudé, alors qu’on essayait d’approcher un cochevis, un oiseau plus petit se tenait à côté de lui. Il ne s’est pas envolé et a chanté un moment. C’est une Alouette calandrelle (Calandrella brachydactyla).

Après une bonne marche autour de la lagune et quelques observations sympa (voir la liste en fin d’article), on décide de se diriger vers le désert de Monegros, tout près de là.

On arpente quelques chemins en voiture et à pied.

Dans un champ cultivé, ce superbe Traquet oreillard (Oenanthe hispanica). Il garde ses distances.

Un peu plus conciliant (mais toujours depuis la voiture), un beau Traquet motteux (Oenanthe oenanthe).
L’un des sentiers que l’on emprunte se révèle être une impasse. Au bout du chemin, un Petit gravelot (Charadrius dubius) s’est installé ! Le demi-tour sera une marche arrière. Une retenue d’eau borde ce chemin caillouteux, un endroit assez intéressant pour un gravelot.
Toujours depuis la voiture, une Huppe fasciée (Upupa epops). On verra toute une famille, qui s’envolera vers un chemin privé.

Les Guêpiers d’Europe (Merops apiaster) sont très nombreux par ici. On en croise partout ! Par contre c’est assez compliqué pour la photo, et la dure lumière n’aide pas. Voici quand même un cliché.

Dans les pins, un Gobemouche noir (Ficedula hypoleuca) chasse. Lui aussi garde une distance de sécurité ! Son plumage est bien noir.

Au bord d’un chemin plein de végétation bordant une petite rivière, une femelle Bruant zizi (Emberiza cirlus).
Pour finir, en ville, un vieux mur en pierre plein de trous fait le bonheur des Moineaux domestiques (Passer domesticus).

Pour terminer, sur le chemin du retour, nous avons croisé de magnifiques champs de coquelicots !

*Oiseaux observés*
Canard colvert
(Anas platyrhynchos) : Quelques uns passent au-dessus de la lagune.
Martinet noir (Apus apus) : En vol bien sur, pas extrêmement nombreux.
Huppe fasciée (Upupa epops) : Plusieurs un peu partout, dans les zones d’herbes en ville, en bord de route…
Chevalier guignette (Actitis hypoleucos) : 1 passe en vol à proximité de l’affût.
Petit gravelot (Charadrius dubius) : 2 au bout du chemin caillouteux qui longeait la réserve d’eau.
Râle d’eau (Rallus aquaticus) : Entendu 1 ou 2 dans les roselières de la lagune.
Cigogne blanche (Ciconia ciconia) : Quelques unes en passage au-dessus de la lagune, puis des nids dans plusieurs villages.
Héron cendré (Ardea cinera) : Quelques passages à la lagune.
Héron garde-boeufs (Bubulcus ibis) : Quelques uns dans des prairies depuis la voiture, 1 ou 2 passages depuis la lagune.
Héron pourpré (Ardea purpurea) : 1 passe en vol au-dessus des sentiers de la lagune.
Grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis) : 2 sur la lagune.
Pigeon ramier (Columba palumbus) : Plusieurs chantent, vus en vol un peu partout.
Tourterelle turque (Streptopelia decaocto) : Quelques unes en ville.
Tourterelle des bois (Streptopelia turtur) : Entendue chanter dans un chemin longeant une rivière.
Guêpier d’Europe (Merops apiaster) : Vus un peu partout, en vol, dans les champs, posés sur les arroseurs, les panneaux, les arbres et les fils électriques.
Rollier d’Europe (Coracias garrulus) : 2, un sur un arroseur au milieu d’un champ, l’autre très loin dans des zones rocheuses.
Coucou gris (Cuculus canorus) : Entendu deux chanter dans des zones semi ouvertes.
Busard des roseaux (Circus aeruginosus) : Au moins 5 volent autour de la lagune.
Buse variable (Buteo buteo) : Quelques unes sur les fils électriques depuis la voiture.
Faucon crécerelle (Falco tinnunculus) : Quelques uns au-dessus des champs.
Milan noir (Milvus migrans) : Quelques uns en vol vus surtout depuis la voiture.
Milan royal (Milvus milvus) : Vus surtout proche et dans les Pyrénées.
Percnoptère d’Egypte (Neophron percnopterus) : Un en vol sur le retour, en se rapprochant des reliefs.
Vautour fauve (Gyps fulvus) : Quelques uns ça et là dans les Pyrénées, un grand groupe prenant une ascendance près de la lagune.
Alouette calandrelle (Calandrella brachydactyla) : Une chante près de la lagune, dans une zone steppique.
Bouscarle de cetti (Cettia cetti) : Plusieurs chantent dans des zones végétalisées proche de l’eau, un couple niche dans un tamaris juste à côté de l’affût de la lagune.
Bruant proyer (Emberiza calandra) : Nombreux à chanter tout le long des sentiers autour de la lagune.
Bruant zizi (Emberiza cirlus) : Vu un couple depuis la voiture en bordure de rivière.
Chardonneret élégant (Carduelis carduelis) : Deux trainent autour de l’affût, puis d’autres vus dans des zones à pins autour de la lagune et dans les zones proches du désert.
Cisticole des joncs (Cisticola juncidis) : Plusieurs chantent dans les roselières de la lagune, puis dans la zone proche du désert, là où se trouve une rivière presque entièrement à sec.
Cochevis huppé (Galerida cristata) : Très nombreux partout, champs, routes, chemins…
Corneille noire (Corvus corone) : Quelques unes depuis la route (pas très nombreuses).
Étourneau sansonnet (Sturnus vulgaris) : En groupe dans les champs vus depuis la voiture.
Étourneau unicolore (Sturnus unicolor) : Nichent dans un pont près du désert.
Gobemouche noir (Ficedula hypoleuca) : Un dans les pins près du désert.
Grand corbeau (Corvus corax) : Entendus près du désert.
Hirondelle de fenêtre (Delichon urbicum) : Nombreuses à voler à la lagune.
Hirondelle de rochers (Ptyonoprogne rupestris) : Dans les villages en traversant les Pyrénées.
Hirondelle rustique (Hirundo rustica) : Volent à la lagune.
Hypolaïs polyglotte (Hippolais polyglotta) : Plusieurs chantent dans les buissons à la lagune et dans la zone proche du désert.
Linotte mélodieuse (Linaria cannabina) : Petit groupe près de Monegros.
Merle noir (Turdus merula) : Vus en ville.
Mésange bleue (Cyanistes caeruleus) : Vue une en faisant une pause avant d’arriver à la lagune.
Moineau domestique (Passer domesticus) : Nombreux en ville.
Moineau soulcie (Petronia petronia) : Quelques uns près de buttes et falaises de terre, souvent dans des zones où se trouvent également des guêpiers.
Panure à moustaches (Panurus biarmicus) : Deux font des allées et venues dans la roselière de la lagune.
Pie bavarde (Pica pica) : Quelques unes en bord de route.
Pie grièche à tête rousse (Lanius senator) : Deux autour de la lagune.
Pinson des arbres (Fringilla coelebs) : Chantent dans les zones arborées près d’une rivière.
Pipit rousseline (Anthus campestris) : Un en bordure de champ de blé à côté de la lagune.
Roitelet triple bandeau (Regulus ignicapilla) : Chantent dans les pins autour de la lagune.
Rossignol philomèle (Luscinia megarhynchos) : Chantent autour de la lagune dans les tamaris, puis dans le chemin qui borde la rivière à côté de Sariñena.
Rousserolle effarvatte (Acrocephalus scirpaceus) : Chantent autour de la lagune.
Rousserolle turdoïde (Acrocephalus arundinaceus) : Chantent autour de la lagune.
Serin cini (Serinus serinus) : Chantent dans les pins autour de la lagune et passent aussi près du désert.
Tarier pâtre (Saxicola rubicola) : Quelques familles autour de la lagune, vus aussi près du désert.
Traquet motteux (Oenanthe oenanthe) : Un vu au bord de la route près de Monegros.
Traquet oreillard (Oenanthe hispanica) : Un dans un champ.
Verdier d’Europe (Chloris chloris) : Aperçu un dans en bordure de champ depuis la voiture.

4 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s