Delta de l’Ebre 30 – 31 mai 2019

Nous profitons du week-end à rallonge pour partir au delta. Vu la saison assez avancée, les nicheurs sont déjà bien installés. On commence par la grande plage, punta de la Banya. On se gare au parking au niveau des salines.

 

Il y a des Gravelots à collier interrompu (Charadrius alexandrinus) partout ! Ils courent au bord de l’eau, dans les salicornes et les cailloux.

Sur le plan d’eau à côté du parking.

En se posant dans le sable à proximité d’une grande zone caillouteuse, deux gravelots finissent par s’approcher.

Il y a de l’amour dans l’air !

Monsieur fait le beau devant madame.

Même si la plupart se reproduisent dans la zone protégée dans et autour des salines, une petite colonie de Sternes naines (Sternula albifrons) s’est installée au bord de la plage. En se posant à distance respectable, on peut faire quelques clichés.

Certaines couvent tandis que nous assistons à quelques offrandes, mais les ondes de chaleurs au-dessus des cailloux et la distance ne sont pas propices à la prise de vue.

Celle-ci est baguée, mais impossible de lire le numéro !

Pendant que nous étions sur les sternes naines, quelques Sternes caugek (Thalasseus sandvicensis) passaient des salines au large pour aller pêcher.

Voici la zone protégée que le reste de la plage longe, délimitée par un fil. Le point d’eau à côté du parking fait partie de cette zone protégée. Mais les oiseaux peuvent parfois s’approcher. Voici quelques Goélands railleurs (Chroicocephalus genei), reconnaissables à leur long bec fin. Leurs attitudes entre eux sont superbes, ils dressent leur long cou et relèvent la tête, paraissant plus grands et très fiers !

Ils garent généralement leurs distances et sont moins familiers que leurs cousins Audouins peuvent l’être.

Voici justement des Goélands d’Audouin (Ichthyaetus audouinii). Leur bec est d’un rouge plus vif et surtout plus épais. *Oiseaux observés à Punta de la Banya*
Canard colvert (Anas platyrhynchos) : 3/4 couples passent en vol.
Flamant rose (Phoenicopterus roseus) : Une 10aine le long du banc de sable puis une 30aine dans la réserve.
Avocette élégante (Recurvirostra avosetta) : 9 sur le point d’eau à côté du parking.
Chevalier gambette (Tringa totanus) : Quelques uns dans les salicornes (~3) et un accouplement vers les salines.
Échasse blanche (Himantopus himantopus) : 2 dans les points d’eaux au bord du parking.
Grand gravelot (Charadrius hiaticula) : 1 longe le point d’eau à côté du parking.
Gravelot à collier interrompu (Charadrius alexandrinus) : Très nombreux, environ une 30aine, sur la plage et dans les zones de salicornes et de cailloux.
Goéland d’Audouin (Ichthyaetus audouinii) : Une 20aine vus sur la plage et passer en vol, très nombreux dans les salines et alentours (colonie).
Goéland leucophée (Larus michahellis) : Quelques uns passent en vol mais pas très nombreux, moins d’une 10aine.
Goéland railleur (Chroicocephalus genei) : Quelques passages en vol puis vus sur le point d’eau à côté du parking, une 10aine environ.
Mouette rieuse (Chroicocephalus ridibundus) : 2 passent en vol.
Sterne caugek (Thalasseus sandvicensis) : Passages en vol des salines vers la mer, puis un petit groupe sur un îlot de sable, une petite 20aine.
Sterne naine (Sternula albifrons) : Une 15aine installée près du parking, puis d’autres dans les salines.
Sterne pierregarin (Sterna hirundo) : 6-7 passent en vol, pas très nombreuses par rapport aux autres.
Cochevis huppé (Galerida cristata) : Environ 5 autour du premier parking avant le grand banc de sable.

Nous partons ensuite pour l’observatoire de Riet Vell.

 

La lagune est bien en eau, et beaucoup de flamants roses sont présents. Les mouettes, sternes et guifettes sont installées sur les touffes de végétation, et poules d’eau et talèves se baladent. Les hirondelles rustiques sont bien installées dans l’affût aussi ! En revanche pour la photo, cette fois les oiseaux ne se sont pas trop approchés. Ça ne peut pas marcher à tous les coups ! Les Mouettes rieuses (Chroicocephalus ridibundus) mettent l’ambiance, et gare à ceux qui s’approche de leur nid. Une Avocette élégante (Recurvirostra avosetta) est venue se poser à proximité, avant de s’éloigner tranquillement à la nage. Je profite de la lumière qui devient trop dure pour photographier les oiseaux pour faire un peu de macro. Je tombe sur ce mâle de Menemerus semilimbatus courant sur un muret. C’est la première fois que je croise le mâle de cette espèce. Ses pattes sont relativement longues pour une saltique. La flèche sur le céphalothorax noir bordé de blanc et les pédipalpes bicolores aident à déterminer l’espèce.

Autre saltique rencontrée : Plexippus paykulli. c’est ma première rencontre avec cette espèce, qui se rencontre un peu partout dans le globe. En Europe, elle est présente en Belgique, en Italie, en Espagne et en Grèce. Il est possible qu’elle soit aussi présente en France. Elle a de belles rayures sur la face.

J’ai rencontré cet homoptère sur une jeune pousse de saule. Il appartient au genre Oliarus, famille des Cixiidae. On le reconnait aux genres semblables à ses 5 carènes formant des lignes sur le pronotum (seulement 3 chez les autres). En revanche pour l’espèce c’est plus compliqué. Il y en a 4 en Espagne, et je n’ai trouvé aucune information dessus.

Sur le mur de la maison de la nature, cette petite mouche de la famille des Stratiomyidae. Elle appartient au genre Nemotelus. Ici aussi, genre compliqué, surtout en Espagne où il comprend 13 espèces et où les informations disponibles manquent. Avec ces yeux écartés, c’est une femelle. Leurs larves se développent dans l’eau.

Autre rencontre dont je suis contente, cet hyménoptère de la famille des Crabronidae, Ectemnius continuus. J’adore son allure avec ses gros yeux ! Elles nichent dans des terriers creusés dans le bois mort, et captures des mouches pour nourrir leurs larves. Cette espèce se reconnait au peu de noir qu’elle a sur l’abdomen (cliquez sur son nom pour plus d’infos).

Vue de l’abdomen pour mieux voir les taches jaunes.

*Oiseaux observés à Riet Vell*
Canard colvert (Anas platyrhynchos)  : 1 femelle poursuivie par 3 mâles.
Flamant rose (Phoenicopterus roseus) : Une 100aine sur la lagune.
Foulque macroule (Fulica atra) : Une 10aine sur la lagune.
Gallinule poule d’eau (Gallinula chloropus) : 5-6 se poursuivent régulièrement sur la lagune.
Talève sultane (Porphyrio porphyrio) : 6 dans le champ derrière la lagune puis 2 devant l’affût.
Ibis falcinelle (Plegadis falcinellus) : Un groupe de 6-7 en vol au loin.
Avocette élégante (Recurvirostra avosetta) : 1 se pose près de l’affût puis repars.
Échasse blanche (Himantopus himantopus) : 2 passent en vol.
Guifette moustac (Chlidonias hybrida) : Une 10aine installées sur les ilots et passant en vol.
– Mouette rieuse (Chroicocephalus ridibundus) : Une 20aine installées sur les ilots.
– Sterne pierregarin (Sterna hirundo) : 1 couple sur les ilots végétaux.
Grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis) : Au moins 4 sur la lagune.
Huppe fasciée (Upupa epops) : Entendue chanter.
Faucon crécerelle (Falco tinnunculus) : 1 en vol.
Hirondelle rustique (Hirundo rustica) : Plusieurs nichent dans l’affût.
Moineau domestique (Passer domesticus) : Une bonne 10aine autour du parking puis dans la zone avec les nichoirs près du grand bâtiment.
Moineau friquet (Passer montanus) : ~6 dans la roselière vus depuis l’affût, passant en vol avec des matériaux dans le bec.
Rémiz penduline (Remiz pendulinus) : Entendues uniquement.

On pars ensuite en direction de « les Olles ».

 

Autour de la centrale hydroélectrique, quelques Guifettes moustac (Chlidonias hybrida) pêchent. Elles sont assez coopératives.

Il y a aussi quelques Moineaux domestiques (Passer domesticus) autour de cette centrale. Quelques couples nichent ici.

Alors que nous étions sur les guifettes, un Blongios nain (Ixobrychus minutus) est passé à toute allure en vol avant de disparaître dans la roselière.


*Oiseaux observés à Les Olles*
Blongios nain (Ixobrychus minutus) : 1 passe en vol.
Héron pourpré (Ardea purpurea) : 1 passe en vol.
Goéland leucophée (Larus michahellis) : Une 15aine en vol et sur le lac.
Guifette moustac (Chlidonias hybrida) : Une 10aine passe en vol, quelques unes pêchent un peu à la centrale.
Mouette rieuse (Chroicocephalus ridibundus) : 4 passent en vol.
Cisticole des joncs (Cisticola juncidis) : 2 chantent.
Moineau domestique (Passer domesticus) : Une 10aine niche à la centrale.
Rousserolle effarvatte (Acrocephalus scirpaceus) : Chant.
Rousserolle turdoïde (Acrocephalus arundinaceus) : Chant.

Voici maintenant quelques images faites depuis la route, dans les rizières.

Les Ibis falcinelles (Plegadis falcinellus) sont assez nombreux dans les rizières. Ils sont souvent au milieu de celles-ci, donc assez loin pour la prise de vue. Nous avons pu tout de même en clicher quelques uns.

Sur un toit, quelques Étourneaux unicolores (Sturnus unicolor). On les voit souvent autour des maisons et sur les fils électriques.

Certaines parcelles sont bordées de végétation haute. Les Talèves sultanes (Porphyrio porphyrio) apprécient de pouvoir se réfugier dedans à la moindre alerte.

Nous tombons sur un groupe de dizaines de Guifettes moustac (Chlidonias hybrida) en train de pêcher juste en bordure de route. On stoppe sur le bas côté, faisons quelques clichés. Elles ne s’éloignent pas et ne semblent pas dérangées. On tente de sortir de la voiture pour être un peu plus à leur niveau. Elles continuent de passer juste devant !

Alors que nous n’en avion vue aucune, avant de quitter le delta pour partir plus à l’intérieur des terres, deux Glaréoles à collier (Glareola pratincola) passent en vol à proximité de la voiture. L’une d’elle se pose sur le chemin de terre devant nous, avant de repartir.

*Oiseaux observés dans les rizières*
Aigrette garzette (Egretta garzetta) : 2-3 dans les parcelles.
Crabier chevelu (Ardeola ralloides) : 1 passe en vol.
Héron garde-boeufs (Bubulcus ibis) : 1 dans un fossé en bord de route.
Guêpier d’Europe (Merops apiaster) : 3 sur des fils électriques.
Faucon crécerelle (Falco tinnunculus) : 1 en vol, 1 au sol avec une proie.

Foulque macroule (Fulica atra) : Assez nombreuses, certaines nichent en plein milieu des parcelles.
Gallinule poule d’eau (Gallinula chloropus) : Très nombreuses.
Talève sultane (Porphyrio porphyrio) : 4-5 dans une parcelle entourée de végétation.
Ibis falcinelle (Plegadis falcinellus) : Nombreux, plusieurs petits groupes.
Échasse blanche (Himantopus himantopus) : Très nombreuses.
Glaréole à collier (Glareola pratincola) : 2 en vol près de Punta de la Banya.
Goéland d’Audouin (Ichthyaetus audouinii)  : Quelques uns dans les parcelles.
Goéland leucophée (Larus michahellis)  : Quelques uns dans les parcelles.
Guifette moustac (Chlidonias hybrida) : Très nombreuses en pêche.
Mouette rieuse (Chroicocephalus ridibundus) : Quelques unes dans les parcelles.
Sterne hansel (Gelochelidon nilotica) : Quelques unes éparpillées en vol au-dessus des parcelles.
Étourneau unicolore (Sturnus unicolor) : Nombreux autour des batiments.
Moineau domestique (Passer domesticus) : Nombreux autour des batiments.

6 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s