AMPHIBIENS

Généralités et morphologie

Les amphibiens, anciennement appelés batraciens, comprennent les grenouilles, crapauds, tritons… Ils ont la particularité d’avoir une vie aquatique à l’état de larve, et une vie terrestre à l’état adulte.
Leurs yeux sont gros, placée en hauteur sur la tête et tournés vers l’extérieur. La couleur et la forme de la pupille est souvent caractéristique des espèces.
La bouche est édentée et possède une langue épaisse et gluante.
Les pattes avant possèdent 4 doigts.
Les patte arrières possèdent 5 doigts.
Leur peau est humide, recouverte d’une substance protectrice appelée mucus. Elle est nue, dépourvue d’écailles, de plumes ou de poils. Une grande partie des échanges respiratoires se font par la peau.

Les amphibiens sont liés aux milieux humides (mares, fossés, ruisseaux, étangs, marais…) où ils naissent, grandissent et retournent chaque année au printemps pour se reproduire. Mais le reste de l’année, la grande majorité d’entre eux se rencontre sur terre dans les forêts, les petits bois, les berges des cours d’eau ou les jardins.

La fécondation est externe chez les Anoures (crapaud et grenouille). Les œufs sont pondus et fécondés à ce moment là par le mâle. Chez les Urodèles (tritons et salamandres), la fécondation se fait dans le cloaque, mais sans l’intervention directe du mâle. Celui-ci se contente de déposer autour de la femelle des petits sacs allongés ou spermatophores remplis de spermatozoïdes, qui sont ensuite saisis entre les deux lèvres du cloaque de la femelle.
Les œufs sont enveloppés dans une sorte de gelée protectrice transparente appelée gangue. Ils sont  disposés en rubans chez les crapauds, en amas chez les grenouilles, accrochés un par un à la végétation chez les tritons. La salamandre tachetée, elle, est ovovivipare.
A la sortie de l’œuf, les larves n’ont pas de membres, d’yeux ni de bouche. Ils possèdent juste une ventouse qui leur permet de se fixer aux plantes aquatiques. La respiration se fait à l’aide de branchies externes.
Au bout de quelques jours, la tête s’arrondit, la bouche se forme, la queue s’amincit et s’allonge. La larve devient un têtard. Il est omnivore et respire à l’aide de branchies internes. Cette phase dure plusieurs semaines.
Puis les membres postérieurs apparaissent en premier, suivi des antérieurs. Les branchies sont remplacées par des poumons, la queue disparait (chez les anoures), les yeux grossissent. Il est maintenant apte à quitter le milieu aquatique.

Les amphibiens sont carnivores et se nourrissent d’invertébrés qu’ils chassent à l’affût ou qu’ils trouvent en fouillant le sol. De nombreux anoures peuvent projeter leur langue en avant à plus de 10cm et à une vitesse fulgurante pour capturer une proie.

La température du corps des amphibiens change en fonction de la température extérieure. Ils ne peuvent pas produire de chaleur. Au courant de l’automne, quand les températures chutent, ils cherchent un abri (dans des galeries de rongeurs, sous des feuilles, des souches ou des pierres, dans la vase…) afin de passer l’hiver à l’abri du gel. Ils y resteront 4 à 5 mois et y vivront au ralenti, sans manger.

Classification et liste des espèces

La classe des Amphibiens (Amphibia) est divisée en 3 ordres : les Anoures (Anura), les Urodèles (Urodela/Caudata) et les Gymnophiones (Gymnophiona).

I/Les Anoures (Grenouilles, Crapauds) ont généralement par un corps robuste, des yeux exorbités, une langue bifide, des membres repliés en dessous du corps et ils n’ont pas de queue. En plus de vivre en eau douce et sur la terre ferme, les adultes de certaines espèces se sont adaptées à la vie sous terre ou dans les arbres.

Rainette méridionale

Rainette méridionale (Hyla meridionalis)

II/Les Urodèles (Salamandres, Tritons) gardent leur queue à l’état adulte. Ils se déplacent en marchant et sont souvent adaptés à la vie aquatique.

Euprocte des Pyrénées 3

Euprocte des Pyrénées (Calotriton asper)

III/Les Gymnophiones peuvent être terrestres ou aquatiques, et ont des pattes atrophiées.

Sources :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Accueil_principal
http://ecodefi.parc-oise-paysdefrance.fr/fichiers/originaux/fichier-02042014065123.pdf
http://www.cosmovisions.com/index.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s