Dolomède (Dolomedes sp)

DolomedesIdentification : Le genre Dolomedes comprend deux espèces en Europe, dont l’identification ne peut être certaine qu’avec un examen des pièces génitales. Elles ont un corps trapu et puissant. Leur couleur générale est brun-jaune à brun-noir, avec des bandes marginales blanc jaunâtre sur le céphalothorax et l’abdomen, pouvant parfois être très peu développées. Les jeunes sont plus clairs que les adultes et ont souvent des teintes verdâtres.

Taille : 13 à 20mm pour la femelle, 9 à 16mm pour les mâles.

Habitat : Zones humides, souvent marécages avec un plan d’eau permanent, prairies inondables, tourbières, ripisylves.

Répartition géographique : Toute l’Europe, partout en France.

Comportement : Elles chassent leurs proies sur la mousse et autres plantes basses, ainsi qu’à la surface de l’eau. Elles se placent sur les plantes en bordure d’eau, les pattes antérieures posées à la surface, ce qui lui permet de détecter la présence d’insectes, de têtards et parfois de petits poissons.
Menacée, elle plonge dans la végétation aquatique et peut rester 1h sous l’eau.
L’accouplement a lieu en mai-juin. Le mâle n’apporte pas d’offrande à la femelle contrairement aux pisaures. Après la première couvée, d’autres œufs peuvent être pondus mais leur nombre et la taille du cocon sont moindres.

Période d »observation : Mâles adultes en mai-juin, femelles jusqu’en août.

Cocon : Il abrite la ponte et est tissé fin juin. Il est de couleur blanc à brun clair, et la femelle le porte dans ses chélicères. Peu avant l’éclosion, elle tisse un nid en forme de cloche, situé généralement près de l’eau, dans la végétation basse, y dépose le cocon et monte la garde.

Jeunes : Ils exploitent souvent des milieux plus élevée et secs que les adultes, et on peut les trouver dans les buissons et les arbres. Ils semblent se développer en 2 ans. Ils passent l’hiver une 2ème fois au stade de subadulte et entreprennent leur dernière mue début mai.

Espèces semblables : Les jeunes individus peuvent être confondus avec des Lycosidae du genre Pirata mais la disposition oculaire est différente.

Sources :
http://www.insecte.org/
Guide des araignées de France et d’Europe, Les guides du naturaliste.
Guide photo des araignées et arachnides d’Europe, Guide Delachaux.

2015