Épeire pâle (Araneus pallidus)

Identification : L’Épeire pâle (Araneus pallidus) est de couleur très variable allant du beige au brun foncé. Les taches blanches de l’abdomen sont plus ou moins présentes et en forme de croix, rappelant parfois l’épeire diadème, mais elles sont souvent soulignées de noir (visible surtout sur les formes claires). Elle possède de fortes épines nombreuses et régulières aux pattes (ce critère se retrouve chez certains individus des autres genres) et pas d’anneaux intermédiaires aux tibias et métatarses 1. Le scape de la femelle est très court et large.

Espèces semblables :
Une bonne vue de l’épygine montrant le scape court permet d’éliminer les autres espèces.
L’Épeire diadème (Araneus diadematus) peut ressembler à certaines formes d’Araneus pallidus mais elle possède souvent (mais pas toujours) un anneau intermédiaire aux tibias et métatarses 1, ses pattes sont en général moins épineuses, le scape est plus long.
L’Épeire anguleuse (Araneus angulatus) a des bosses sur l’abdomen en général bien plus marquées, un folium zigzagant à l’arrière de l’abdomen souvent bien présent et le scape plus long.
Araneus circe est de couleur gris cendré, à pilosité blanche, serait présente en monagne dans les Cévennes et plus à l’est.
L’Épeire carrée (Araneus quadratus) n’a ps d’épaulettes, son abdomen est bien rond.
Araneus grossus a souvent de grandes épaulettes et un dessin abdominal un peu différent.
L’Épeire marbrée (Araneus marmoreus) peut pour certaines formes avoir un dessin semblable mais elle semble ne pas posséder d’épaulettes et son scape est un peu plus long.

Sources :
https://www.insecte.org/

2018