Marpissa muscosa

Marpissa muscosaIdentification : Marpissa muscosa est une des plus grande saltiques. Son corps est nettement déprimé et allongé. Sa couleur générale est de brun-gris à brun-foncé. Le céphalothorax possède une pilosité grise. L’abdomen est brun avec une bande médiane claire, surtout bien marquée à l’arrière. Elle est entourée d’une ligne noire discontinue formée de petits segments sinueux. Ce motif donne l’impression de paires de taches claires et sombres, souvent triangulaires, disposées en tresses. Les pattes sont annelées, la première paire est plus forte que les autres. La femelle a les yeux cerclés de roux et dans un masque noir, avec en dessous une moustache jaune crème. Le mâle n’a pas de masque noir ni de moustache. Le dernier article des pédipalpes est très dilaté.

Taille : 8 à 11mm pour la femelle, 6 à 8mm pour le mâle.

Habitat : Sur l’écorce et les lichen des arbres et des palissades, les piquets de clôtures, généralement dans des milieux bien ensoleillés ou partiellement ombragés, avec la présence d’une cellule de soie dans les crevasses situées au-dessous.

Répartition géographique : Partout en France sauf dans le midi. Dans une grande partie de l’Europe.

Comportement : Elles vivent parfois en grand nombre au même endroits. Une hiérarchie s’installe alors. Les dominants expriment leur supériorité par une parade durant laquelle les pattes antérieures sont écartées.

Période d’observation : Toute l’année.

Cocon : Ils sont plats et disposés dans la loge agrandie. Il peut y en avoir jusqu’à 5. La femelle les surveille.

Jeunes : Ils naissent à la fin de l’été et se construisent une loge pour passer l’hiver. Ils deviennent matures l’été suivant, puis repasseront un hiver avant de se reproduire l’année d’après.

Espèces semblables :
Les genres Pseudicius et Mendoza ont aussi un corps allongée mais leur couleur est différente.
Marpissa radiata a les pattes brun pâle uni avec de longs poils clairs, elle possède deux fines bandes longitudinales sur l’abdomen. On la rencontre dans roselières et les prairies humides.
Marpissa nivoyi a la première paire de pattes renflées et de couleur brun sombre, les autres sont plus pâles avec des anneaux sombres. On la trouve dans les dunes côtières ou dans les marais.
Marpissa pomatia est de coloration plus vive avec des bandes rouille sur l’abdomen.
Certaines Menemerus peuvent avoir une allure différente mais le dessin de l’abdomen n’est pas exactement le même et elles ne possèdent pas cette bande faciale.

Sources :
Guide photo des araignées et arachnides d’Europe, Guide Delachaux.
Guide des araignées de France et d’Europe, Les guides du naturaliste.
http://www.insecte.org/
http://toutunmondedansmonjardin.perso.neuf.fr/FR/accueil.htm

2015