Metellina mengei/segmentata

Identification : Ces deux espèces d’araignées ne sont pratiquement pas différenciables avec certitude sur photo. M.mengei apparaitrait plutôt au printemps et M.segmentata n’est mature qu’en fin d’été, mais il n’est pas exclu que les périodes d’observations se chevauchent. Le seul moyen d’être certain de l’espèce, c’est de regarder, pour les mâles, le dessous des métatarses 1 (poils ventraux courts pour segmentata, longs pour mengei). Pour les femelles, le critère est moins fiable, il faut regarder la bande noire sous l’abdomen (qui ne dépasse pas l’épigyne chez segmentata, la dépasse chez mengei).
Le céphalothorax est brun clair ou jaunâtre avec un dessin noir en forme de diapason. L’abdomen est blanchâtre, jaunâtre ou roussâtre, avec un folium mal défini, et orné de taches claires plus ou moins visibles se rétrécissant vers l’arrière (le plus souvent les deux première bien plus visibles que les autres).

Taille :
M.segmentata : 4 à 8mm pour la femelle, 4 à 6mm pour le mâle.
M.mengei : 3,5 à 6mm pour la femelle, 3,5 à 5mm pour le mâle.

Habitat : Les deux espèces se rencontrent sur la végétation entre le niveau du sol et 2m de haut, ou tout autre support pouvant servir à la construction de leur toile.

Répartition géographique : Les deux espèces se rencontrent dans toute l’Europe et partout en France.

Comportement : Elle passe la journée sur sa toile ou proche de cette dernière, toujours avec un fil d’alerte. Lors de la saison de reproduction, les mâles patientent autour de la toile d’une femelle, et dès qu’une proie se fait piéger, ils se jettent dessus afin d’en faire une offrande à la femelle.

Toile : A centre ouvert, elle est souvent tendue de façon oblique.

Cocon : De forme sphérique, fait de soie blanche cotonneuse, il est fixé sur une branche ou  l’écorce d’un arbre.

Espèces semblables : Metellina merianae a les pattes plus distinctement annelées, le dessin du céphalothorax est plus noir et plus plein, les dessins de l’abdomen sont un peu différents, il est plus réticulé et les taches blanches sont moins distinctes.

Sources :
https://www.insecte.org/
http://www.dipode-vie.net/Arachnides/Index.html
Guide des araignées de France et d’Europe, Les guides du naturaliste.
Guide photo des araignées et arachnides d’Europe, Guide Delachaux.

2018