Micrommata virescens

Identification : Micrommata virescens femelle a le céphalothorax et les pattes vert vif. Le céphalothorax ne présente pas de pont noir à sa base. Son abdomen est éclairci par une pilosité blanche, sa tache cardiaque est bordée de clair.
Le mâle a le céphalothorax en général d’un vert plus olive, son abdomen est jaune à bande longitudinale rouge et les flancs sont roux.
Les jeunes sont uniformément verts et se teintent de brun jaune tacheté de rouille avant l’hiver.

Taille : 8 à 10 mm pour le mâle, 12 à 15 mm pour la femelle.

Habitat : Elle fréquente surtout les bois chauds et lâches, le long des lisières ensoleillées et dans les pelouses sèches, parfois dans des zones plus humides.

Répartition géographique: Elle est répandue dans une grande partie de l’Europe, partout en France.

Période d’observation : De mai à juin pour les adultes, jusqu’en août pour les femelles, théoriquement toute l’année pour les jeunes.

Cocon : Il est situé entre des feuilles, et contient des oeufs verts. La femelle surveille son cocon.

Espèces semblables :
Micrommata ligurina présente un point noir net sur le céphalothorax et a des chaussettes plus sombres sur les tarses. Le mâle possède sur l’abdomen une bande sombre finement bordée de blanc et rebordée de bandes jaunâtres, il est moins vivement coloré.
Certaines Cheiracanthium peuvent être ressemblantes mais elles sont d’un vert moins vif et la première paire de pattes est plus longue que les autres.

Sources :
Guide des araignées de France et d’Europe, Les guides du naturaliste.
Guide photo des araignées et arachnides d’Europe, Guide Delachaux.
http://www.insecte.org/

2016