Geophilus sp

Ordre : Geophilomorpha
Sous-ordre :
Infra-ordre :
Super famille :
Famille : Geophilidae
Sous-famille :
Tribu :
Genre : Geophilus
Espèce : –

Identification : Le genre Geophilus comporte plusieurs espèces en France pas toujours facile à identifier. Pour cela une vue de dessous est nécessaire. Ils sont allongés et possèdent un assez grand nombre de paires de pattes (de 41 à 57 paires). La tête présente des crochets à venin appelés forcipules. Le tergite forcipulaire est de forme trapézoidale, plus étroit en avant qu’en arrière, à bords latéraux subrectilignes et convergents en avant. La dernière paire de patte épaissie chez les mâles.

Espèces semblables :
A compléter, le spécimen a été confirmé sur insecte.org, je ne sais pas encore très bien comment éliminer la famille des Schendylidae et les autres genres de Geophilidae.
Les Mecistocephalidae ont le tergite forcipulaire peu large, de très petite taille, laissant à découvert les pleures forcipulaires. Il y a une seule espèce en France, Mecistocephalus maxillaris (Gervais, 1837), importée, trouvée dans les serres du Muséum de Paris.
Les Himantariidae possèdent 69 paires de pattes minimum.
Les Linotaeniidae ont les bords du tergite forcipulaire parallèles voire divergents dans leur partie antérieure.
Les Dignathodontidae ont plus de 60 paires de pattes (sauf 2 espèces ne vivant que dans le sud est du pays).

Sources :
https://www.insecte.org/

2019