Chaetophiloscia cellaria

Ordre : Isopoda
Sous-ordre : Oniscidea
Infra-ordre : Holoverticata
Super famille :
Famille : Philosciidae
Sous-famille :
Tribu :
Genre : Chaetophiloscia
Espèce : Chaetophiloscia cellaria

Identification : Chaetophiloscia cellaria est de couleur brun assez clair avec des taches claires arrondies sur les bords de l’épimère. Les pleurépimères sont bordés de clair, les derniers possédant des taches fauves sur les pointes. Son corps est recouvert d’une pilosité serrée. Il y a un décrochement entre le pléon et le péréion, les néopleurons sont peu visibles, peu saillants du pléon. Le basis des uropodes est au plus aussi longs que le telson, ce dernier arrondi. Le flagelle est composé de 3 articles.

Taille : 5 à 8 mm.

Habitat : Entrées de grottes, caves, souterrains.

Particularité : Incapable de se rouler en boule.

Espèces semblables :
Chaetophiloscia elongata a le telson pointu à bords droits, une bande longitudinale brune parcourant les pleurépimères et ne possède pas cette tache fauve sur les derniers pleurépimères.
Chaetophiloscia sicula ne possède pas non plus cette tache fauve sur les derniers pleurépimères.
Les deux espèces fréquentent en général des milieux plus ouverts.
Le genre Philoscia a les néopleurons plus saillants du pléon.
Les Halophilosciidae ont le premier segment (basis) des uropodes plus longs que le telson. Ce sont des espèces halophiles, qui vivent dans les milieux salés.

Sources :
http://www.gretia.org/phocadownload/cahiers_gretia/IA02/Cle_Cloportes_11_oct_N_B_PDF1.3-1.pdf
https://www.insecte.org/
http://cloporte66.free.fr/

2019