Acméodère à fascies jaunes (Acmaeoderella flavofasciata)

Acméodère à fascies jaunesIdentification : L’Acméodère à fascies jaunes (Acmaeoderella flavofasciata) a un corps allongé. Il est de couleur noir luisant, avec deux fascies arquées sur chaque élytre, plus ou moins interrompues, et d’autres taches symétriques plus petites de taille et nombre variable. Il possède une forte pilosité blanche, surtout sur la tête et le thorax. les élytres sont moins fournis. Le dessous du corps est très poilu également. La tête est moins large que le pronotum a la base.

Taille : 6,5 à 11mm.

Habitat : On rencontre les adultes sur les achillées, les marguerites, les ombelles et les composées à fleurs jaunes.

Répartition géographique : C’est une espèce méditerranéenne, en France la limite nord est au niveau de Lyon.

Période d’observation : De mai à août.

Larves : Elles se développent dans le bois, sous l’écorce des genévriers, des châtaigniers et d’autres arbres.

Régime : Les adultes se nourrissent de nectar.

Espèces semblables :
Acmaeoderella adspersula est plus longiligne, les élytres ont des mouchetures jaunes moins nettes et moins symétriques, sa tête est presque aussi large que le pronotum à la base.
Certains du genre Acmaeodera peuvent lui ressembler mais les taches ou la pilosité sont un peu différentes.

Sources :
http://www.insecte.org/
http://www.quelestcetanimal.com/
http://denbourge.free.fr/index.htm

2015