Bruche du pois (Bruchus pisorum)

Ordre : Coleoptera
Sous-ordre : Polyphaga
Infra-ordre : Cucujiformia
Super famille : Chrysomeloidea
Famille : Chrysomelidae
Sous-famille : Bruchinae
Tribu : Bruchini
Genre : Bruchus
Espèce : Bruchus pisorum

Identification : La Bruche du pois (Bruchus pisorum) est assez variable dans l’intensité des marques sur les élytres. Il est de forme oblongue, les élytres étant bruns à taches blanchâtres à roussâtres. Il possède une large fascie blanche postmédiane. Ses antennes ont les 4 premiers articles testacés, les autres noirs. Le pronotum possède souvent une tache claire en avant de l’écusson, bordée de sombre (mais cette tache peut faire défaut). Le pronotum possède une petite dent latérale et ses angles postérieurs sont aigus et divergents. Le pygidium possède deux grandes taches noires. Les fémurs antérieurs sont noirs, les tarses des pattes intermédiaires sont oranges. Le tibia 3 possède de courtes épines à son apex, et le fémur 3 présente une dent.

Taille : 4 à 4,5 mm.

Période d’observation : De mai à septembre, en une génération annuelle.

Hivernation : Adultes dans divers abris.

Plantes hôtes : Pois (Pisum sp).

Oeufs : De couleur jaune vif, ils sont pondus isolément sur les gousses. Une femelle peut pondre jusqu’à 400 œufs.

Larve : Elle attaque les grains du pois après avoir percé la gousse. Au premier stade (1,2mm) elle est étroite et possède des pattes, puis au deuxième stade (5 à 6mm) elle est blanc jaunâtre, légèrement incurvée, à tête brune et sans pattes. Elle pré-découpe un opercule circulaire dans la graine avant la nymphose pour permettre la sortie de l’adulte.

Régime : Les adultes se nourrissent de pollen et des pétales des pois, les larves des graines des pois.

Espèces semblables :
Il existe beaucoup d’espèces dans ce genre. La combinaison des grandes taches noires sur le pygidium, des fémurs 1 noirs et des pattes intermédiaires non entièrement noires sont de bonnes indications. mais il vaut mieux pouvoir vérifier tous les critères mis sur la fiche, ou faire vérifier sur insecte.org.
Les autres genres pouvant lui ressembler ne possèdent pas cette dent sur le bord latéral du pronotum.

Sources :
https://www.insecte.org/
https://inpn.mnhn.fr/accueil/index
http://www.faunedefrance.org/bibliotheque/docs/A.HOFFMANN(FdeFr44)col-Bruchides&Antribides.pdf
https://www7.inra.fr/hyppz/pa.htm
https://www.insectes-net.fr/index.htm

2018