Charançon de l’iris des marais (Mononychus punctumalbum)

Identification : Le Charançon de l’iris des marais (Mononychus punctumalbum) a le corps de forme ovale. Il existe une forme noire et une forme brun clair. Toutes deux ont le dessous, la tête, le rostre et les bords du thorax jaunâtres et une tache blanche en arrière du scutellum. Il ne possède qu’une seule griffe aux onychiums (dernier article des tarses). Le rostre est long et assez arqué.
Le mâle présente un crochet apical à l’angle interne des protibias.

Taille : 4 à 4,2 mm.

Habitat : Au bord de l’eau, parfois dans des zones plus sèches sur des iris cultivés.

Répartition géographique : Commun partout en France.

Période d’observation : De mai à septembre.

Hivernation : Adulte.

Plantes hôtes : Iris des marais (Iris pseudacorus), parfois d’autres Iris.

Oeufs : Ils sont pondus en mai-juin dans les gousses qui contiennent les graines. La femelle perce un trou dans la gousse à l’aide de son rostre et pond à l’intérieur des graines.

Larves : Elles se développent dans les graines et donnent des adultes en août-septembre.

Espèces semblables :
Mononychus rondoui est strictement Pyrénéen.
Mononychus superciliaris ne se trouve qu’en Charentes-Maritime, dans le Var et la Gironde. Les protibias du mâle sont sans crochet apical à son angle interne,.
Orchestes iota a les fémurs 3 renflés.
Le genre Rhinoncus a un rostre un peu plus court et épais.
Le genre Stenocarus a une tache noire après la tache blanche de l’écusson
Le genre Ceutorhynchus rostre un peu plus long et fin, robe souvent plus bariolée à interstries moins nettes.
Le genre Nedyus a une robe moins uniforme, et une petite fascie médiane claire sur chaque élytre.

Sources :
https://www.insecte.org/
http://denbourge.free.fr/index.htm
https://www.insectes-net.fr/index.htm
http://unmondedansmonjardin.free.fr/FR/accueil.htm

2018