Clyte bélier (Clytus arietis)

clytus-arietisIdentification : Ce longicorne a des couleurs rappelant celles d’une guêpe (noir rayé de jaune). Son corps est allongé. Ses antennes sont bicolores, rousses sur les premiers segments, noires sur le reste. Ses pattes sont orangées et longues, particulièrement la 3ème paire. Il possède une forte pubescence sur le corps, excepté pour les 2/3 inférieur des élytres. Le pronotum est noir avec une ligne jaune continue à la base et à l’apex. Le scutellum est jaune. Les élytres sont noirs. La première bande élytrale (qui est coupée en son centre) est bien droite. La seconde est en forme de « V » inversé et ne remonte pas jusqu’à la base des élytres. La troisième est droite et assez épaisse. L’apex des élytre est jaune.

Taille : De 8 à 14mm.

Habitat : Sur la végétation des haies et dans les zones boisées, sur les fleurs, les tas de bois. Il sort des buches dans les maisons.

Répartition géographique : Il est très commun dans toute la France.

Comportement : Sa façon de se déplacer, en faisant des mouvements rapides et saccadés, fait grandement penser à une guêpe.

Période d’observation : D’avril à août.

Hibernation : Nymphe.

Reproduction : La femelle pond dans l’écorce du bois mort grâce à son ovipositeur.

Larve : Polyphage dans le bois mort. Son développement sure deux ans.

Régime : Les adultes se nourrissent de nectar et de pollen.

Espèces semblables :
Les autres espèces du genre Clytus ont les antennes entièrement oranges et la première bande élytrale oblique.
Le Clyte arqué (Plagionotus arcuatus) a deux bandes jaunes centrales partant des côtés du thorax et 4 taches jaunes séparées à la base des élytres.
Plagionotus floralis à les taches jaunes de la base des élytres qui se touchent, et le thorax possède une bande centrale longitudinale jaune.
Le genre Xylotrechus a la tache en ‘V » inversé des élytres qui remonte pratiquement jusqu’à la base de ces derniers, la base et l’apex du thorax sont orné de deux taches jaunes séparées et non d’une ligne continue (ce dernier critère se retrouve aussi chez Clytus tropicus).

Sources :
http://www.insecte.org/
http://aramel.free.fr/
http://www.naturespot.org.uk/home
Faune de France – Coléoptères Cerambycidae
https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Accueil_principal
https://biodiversite-foret.fr/
http://www.quelestcetanimal.com/

2016