Téléphore moine (Cantharis rustica)

Cantharis rusticaIdentification : Le Téléphore moine (Cantharis rustica) a les élytres noir brillant et couverts d’une très fine pilosité. Le pronotum est rougeâtre avec une tache noire centrale. Les antennes sont rougeâtres vers la base et noires à l’extrémité.Les fémurs présentent des zones rouges.

Habitat : Il fréquente les clairières, les orées forestières et les prairies fleuries.

Répartition géographique : On le trouve dans toute l’Europe.

Comportement : Il s’observe souvent sur les ombellifères.

Reproduction : La larve, qui vit au sol et qui passe l’hiver, se nourrit d’escargots, de limaces et d’insectes.

Régime : Il se nourrit de petits insectes, notamment de chenilles.

Espèces semblables :
Le Téléphore sombre (Cantharis fusca), aussi appelé Téléphore brun, se distingue du Téléphore moine par les fémurs entièrement noirs et la tache noire du pronotum, de forme carrée, qui atteint le bord antérieur du pronotum.

Sources :
http://www.insecte.org/
http://vosges.centerblog.net/
http://toutunmondedansmonjardin.perso.neuf.fr/FR/accueil.htm

2016

2014

2012-2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s