Chrysotoxe prudent (Chrysotoxum cautum)

Chrysotoxum cautumIdentification : Le Chrysotoxe prudent (Chrysotoxum cautum) possède de longues antennes tendues vers l’avant. Les 2 premiers articles des antennes sont de longueur à peu près égale à celle du 3ème (mesure faite sur la face ventrale des antennes). Les fémurs antérieurs et médians sont jaunes à base noirâtre. Les bandes jaunes des tergites n’atteignent pas la marge latérale de ceux-ci. Les tergites 2 à 4 (ou 3 et 4) ont les marges postérieures bordées de jaune dont la largeur varie mais qui atteignent la bordure latérale des tergites. Le bord costal de l’aile est jauni. La marge latérale des tergites possède une pilosité relativement longue.
Les mâles ont les yeux qui se touchent.
Les femelles ont les yeux espacés et possèdent sur le tergite 6 une bande membraneuse longitudinale (sur la partie souvent cachée).

Taille : De 12 à 15mm.

Habitat : De préférence dans les régions de collines, souvent sur des fleurs.

Période d’observation : De mai à août.

Larves : Elles sont terricoles et s’attaquent aux pucerons des racines.

Espèces semblables :
Chrysotoxum intermedium a l’article 3 des antennes bien plus long que 1+2 et il possède une bande sombre sur les ailes.
Chrysotoxum fasciatum et Chrysotoxum fasciolatum ont aussi l’article 3 des antennes bien plus long que 1+2.
Chrysotoxum festivum et Chrysotoxum vernale ont l’article 3 des antennes plus court que 1+2 et ils ont une tache sombre sur la 2ème moitié de l’aile.
Chrysotoxum octomaculatum a le 3ème article plus court que 1+2 et il possède une fine bande jaune qui coupe latéralement la bande noire antérieure des tergites 3 et 4.
Chrysotoxum elegans semble avoir l’article 3 des antennes plus court que 1+2.
Chrysotoxum verralli a l’article 3 des antennes plus court que 1+2 mais je trouve que c’est moins flagrant que chez les autres espèces de ce groupe. Les bandes blanches des tergites semblent toutefois atteindre la marge latérale. Il est généralement plus petit.

Sources :
http://www.insecte.org/
Guide des mouches et des moustiques, J. et H. Haupt.

2016