Limnophila schranki

IdentificationLimnophila schranki a les antennes brunes et le thorax gris. Le mésonotum possède 3 lignes brunes, la médiane souvent double. L’abdomen est gris-brun. Les pattes sont brunes avec la base des fémurs jaunâtre, brunissant progressivement. La tête est allongée derrière les yeux. Les ailes sont ponctuées et légèrement ombrées. Il possède une seule nervure transverse M Cu dans la cellule basale postérieure, placée après la base de la cellule discoïdale. La nervure R1 se dirige tout droit vers l’apex de l’aile, continuant au-delà de la radiale (r). La nervure M est divisée en M1 et M2.

Taille : 12 à 14 mm de long.

Habitat : Très commun dans les prairies et les bois marécageux, près des rivières et dans les zones humides bien végétalisées.

Répartition géographique : On le rencontre dans toute la France.

Période d’observation : Avril et mai.

Espèces semblables :
Cette famille comporte un grand nombre d’espèces, il est nécessaire de consulter les clés en suivant bien entre autre la nervation alaire.
Les espèces les plus proches sont Limnophila pictipennis et Limnophila angustipennis, mais ces dernières ont les fémurs noirs uniquement à l’apex, formant ce qui semble être un anneau apical.
Limnophila arnoudi est très proche également, la coloration des pattes est similaire, mais elle n’a pas été trouvée en France.

Sources :
https://www.insecte.org/
https://faunedefrance.org/bibliotheque/docs/PIERRE(FdeFr08)Dipt.Tipulidae.pdf
https://www.naturespot.org.uk/

2018