Mouche bleue (Calliphora vomitoria)

Identification : La Mouche bleue (Calliphora vomitoria) a un corps trapu. Sa tête et son thorax gris terne. Son abdomen est bleu clair métallisé avec des marques noires. Elle possède une barbe rousse, ses gènes (joues) sont sombres, le spiracle (stigmate antérieur situé sur les côtés du thorax) est noir, la basicosta est noire.
La femelle a les yeux écartés, ceux du mâle sont rapprochés.

Taille : 10 à 14 mm.

Habitat : On la trouve dans les pâturages, les prairies, les lisières forestières…

Comportement : Elles aiment voler en groupe pour repérer plus facilement des sources de nourriture. Elles communiquent entre elles grâce à des phéromones, notamment pour indiquer l’emplacement d’un repas.

Période d’observation : D’avril à octobre.

Hivernation : Nymphes et adultes.

Oeufs : Ils sont généralement pondus dans la viande en décomposition (charognes) ou les matières fécales.

Larves : Ces asticots blanchâtres sont parfois parasites des plaies mais n’attaquent pas les tissus vivants. Elles sont donc utiles pour la guérison des plaies.

Pupe : C’est un cocon brun et la larve fait cette métamorphose dans le sol. Cet état dure 2 à 3 semaines.

Régime : Les adultes se trouvent également sur les fleurs, en plus des matières fécales et des cadavres.

Espèces semblables :
Calliphora vicina a une barbe noire, ses gènes sont orange-rougeâtre, le spiracle est orange et la basicosta est jaune-orange.
Les autres genres pouvant y ressembler (comme Melinda, Bellardia et Pollenia n’ont pas la nervure M aussi brusquement coudée (bien comparer tout de même car je ne sais pas si ce critère est très fiable).

Sources :
http://www.insecte.org/
Guide des mouches et des moustiques, J. et H. Haupt
https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Accueil_principal
http://eol.org/
https://www.naturespot.org.uk/

2018