Rhingie champêtre (Rhingia campestris)

Rhingie champêtreIdentification : La Rhingie champêtre (Rhingia campestris) se reconnaît à sa face étirée en forme de bec. Les yeux sont nus. Le thorax possède des poils courts et hérissés. Il est noir brunâtre métallique, fortement poudré sur 4 lignes longitudinales. Le scutellum est rougeâtre translucide. Les ailes sont brun rouille. Les pattes sont rouille, la base des fémurs et les tarses noirs, avec un anneau médian foncé sur les tibias. L’abdomen est rouge jaunâtre à bande médiane brune, avec une bande sombre sur les marges latérales des tergites.
La femelle a les yeux espacés.
Le mâle a les yeux jointifs.

Taille : 8 à 11mm de longueur.

Habitat : On le trouve dans les prairies et les pâturages.

Période d’observation : De mai à septembre.

Oeufs : Ils sont pondus sur des brins d’herbes au-dessus des bouses.

Larves : On les trouve dans les excréments de bovins, camouflées sur le dessus par des particules de bouse.

Régime : Les adultes se nourrissent de nectar et les larves sont coprophages.

Espèces semblables :
Rhingia rostrata a le thorax plus bleuté et ne possède pas de marge latérale noire sur les tergites (ou alors extrêmement fine). La base de ses fémurs est rougeâtre et ses pattes sont jaunâtres.
Rhingia borealis a un « bec » plus court, son thorax, son scutellum et ses pattes sont sombres.

Sources :
http://www.insecte.org/
http://denbourge.free.fr/index.htm
http://demons-et-merveilles.fr/index.html

2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s