Suillia variegata

Identification : Suillia variegata est de couleur orange. Elle ne possède pas de soie humérale, le scutellum possède des poils, l’arista est longuement plumeuse, les veines radiales et les veines transversales sont ombrées, l’apex des ailes est légèrement éclairci.

Habitat : Lieux ombragés, frais et humides.

Période d’observation : Toute l’année mais surtout d’avril à août.

Larves : Elles se nourrissent de champignons et de matières en décomposition.

Espèces semblables :
Suillia atricornis a les antennes noires et une soie humérale.
Suillia oxyphora a une projection tubulaire à l’apex du scutellum.
Suilia ustulata, Suillia fuscicornis et Suillia dumicola ont le scutellum sans soies.
Suillia affinis n’a pas les nervures m, r2+3 et r4+5 ombrées.
Suillia humilis n’a pas les nervures m, r2+3 et r4+5 ombrées et (au moins pour le mâle) est plus grise sur le dessus.
Suillia flava a aussi ces nervures ombrées, mais son scutellum ne possède des poils que près de la marge.
Suillia vaginata a le segment 5 du tarse 3 plus long que les segments 3 et 4 réunis.
Suillia pallida a les veines transversales qui ne sont que faiblement ombrées.
Suillia gigantea possède de gros fémurs et une pilosité blonde sous les sternites
Les autres n’ont pas l’arista aussi longuement plumeuse.
Les Dryomyzidae n’ont pas autant de soies sur le thorax.
Les Phaeomyiidae ont les ailes enfumées.
Les Sciomyzidae oranges sont un moins trapues et leur face de profil est plus allongée.

Sources :
https://www.insecte.org/
https://www.online-keys.net/infusions/keys/keys_print.php?key_no=19
https://www.naturespot.org.uk/
http://unmondedansmonjardin.free.fr/FR/accueil.htm

2018