Sylvicola sp

Ordre : Diptera 
Sous-ordre : Nematocera
Infra-ordre : Psychodomorpha
Super famille : Anisopodoidea
Famille : Anisopodidae
Sous-famille : 
Tribu 
Genre : Sylvicola
Espèce : –

Identification : Les diptères de ce genre ne sont pas toujours identifiables à l’espèce sur photo. Ici seront classés les individus pour lesquels il n’est pas possible de trancher avec certitude. Leurs ailes sont plus ou moins tachetées, le thorax présente 3 lignes sombres longitudinales, les pattes sont  assez longues, brunes et jaunâtres, et le proboscis et les palpes sont saillants en avant.

Larves : Dans le bois et la végétation en décomposition.

Genres semblables : Seul genre de la famille en France, il ne pose pas vraiment de problèmes d’identification.

Sources :
https://www.insecte.org/forum/index.php
http://www.online-keys.net/infusions/keys/keys_view.php?key_no=1
http://drawwing.org/insect/sylvicola-wing

2019

Pour cet individu, on pourrait avancer un groupe d’espèces, en s’aidant de cette clé et de cette illustration pour comprendre la nervation.
– Les veines M1 et M2 n’ont pas de point de départ commun sur la cellule discale = sous genre Sylvicola
– L’apex de la veine r4+5 est plus ou moins assombri, les taches alaires sont brunes.
– La tache sombre apicale est isolée et au plus aussi longue que la distance entre l’apex de la tache et la pointe de r2+3.
– Le point n°8 est un peu plus difficile à interpréter. Cela est plus facile lorsque l’on est en présence d’un mâle. Et ici je ne vois pas l’extrémité abdominale et ne sais donc pas le/la sexer. Il est question de la tache apicale, plus ou moins sombre et bien délimitée. Il y a un autre critère (visiblement pas forcément fiable) , celui de la bande médiane du pronotum qui n’atteindrait pas le scutellum chez S.fenestralis et S.cinctus. Ces deux espèces ne sont pas distinguables sans examen des génitalia. C’est aussi le cas pour l’autre duo d’espèces possible.