Tachina magnicornis

Identification : Tachina magnicornis est une mouche robuste. Sa tête est jaunâtre, son front noir, ses antennes rousses à dernier article noir. Le thorax est noir avec 3 soies intra alaires (ia) post-suturales, le scutellum brun-jaune. Les fémurs sont noirs, les tibias brun roux et les tarses 1 noirs. L’abdomen est jaunâtre avec une bande médiane noire continue formant des losanges et s’élargissant sur le tergite 5. Les ailes sont légèrement grises à nervures jaunâtres.

Taille : 12 à 15 mm.

Période de vol : De mi-avril à octobre en 2 générations.

Larves : Elles se développent habituellement dans les chenilles de noctuelles. La pupaison a lieu à l’extérieur de l’hôte.

Espèces semblables :
La plus proche est l’Echinomyie sauvage (Tachina fera), chez cette espèce la bande centrale de l’abdomen se rétrécit en pointe sur le tergite 5 et le tarse 1 est plutôt brunâtre que vraiment noir.
Je n’ai pratiquement pas trouvé d’informations sur Tachina nupta qui pourrait être une sous-espèce de Tachina fera.
Tachina praeceps ne possède que 2 soie intra-alaires post suturales.
Le genre Nowickia a les antennes entièrement noires et le scutellum plus sombre.
Le genre Peleteria a des soies parafaciales au bord des yeux.
Linnaemya vulpina est un peu moins robuste et ses antennes sont entièrement noires.
Nemoraea pellucida a les pattes entièrement noires.

Sources :
https://www.insecte.org/
Guide des mouches et des moustiques, J. et H. Haupt.

2018