HÉMIPTÈRES (punaises, cicadelles…)

Généralités et morphologie

L’ordre des hémiptères comprend les punaises, cicadelles, pucerons et autres. Ils sont caractérisés par la morphologie de leurs pièces buccales, de type piqueur-suceur et par l’absence de palpes. Pour le reste (morphologie, cycle de vie…) cet ordre est très hétérogène selon les sous-ordres.

Les Punaises

Elles se distinguent des autres sous ordres par la base de leur rostre qui est située à l’avant de la tête, les ailes antérieures qui sont composées de deux parties, la première sclérifiée et la deuxième (extrémité) membraneuse et par le port des ailes qui sont posées à plat sur le dos au repos.

Morphologie punaise

La tête peut être arrondie, allongée, triangulaire… les yeux petits ou immenses, les ocelles présents ou absents. Tout ceci varie en fonction des familles. La base du rostre est placée sous la tête, à l’avant. Ce dernier peut être court et trapu ou mince et allongé. Il est divisé en trois ou quatre articles. Les antennes sont composées de 4 ou 5 articles dont la longueur, la couleur, la forme et la pilosité varient considérablement.

Le pronotum peut être divisé en  lobes. Sa surface peut être lisse ou ponctuée, glabre ou poilue. Le scutellum est généralement triangulaire. Sa taille est variable. Il empiète parfois sur le clavus (partie qui relie le scutellum à la membrane).

Les pattes des punaises sont adaptées à leur mode de vie : bordées d’épines pour gratter le sol, élargies en cuillères pour nager ou encore transformées en pinces, garnies de poils collants ou d’épines pour saisir des proies. À partir du thorax, la patte se compose de la coxa (hanche), du trochanter, du fémur, du tibia et du tarse, ce dernier comportant généralement 2 ou 3 articles terminés par une paire de griffes.

La forme des œufs, leur emplacement et leur agencement varie selon les espèces. Ils peuvent être pondus isolément ou en groupes (masses compactes, rangées…), à découvert, à l’intérieur d’une tige ou cachés sous un objet. Certaines punaises couvent leurs œufs et protègent leurs nymphes un certain temps.

À la sortie de l’œuf, la nymphe est une petite punaise mobile avec pattes et antennes, à la morphologie similaire à celle de l’adulte, mais sans ailes. Contrairement aux adultes, les glandes odorantes sont situées sur la face dorsale de l’abdomen. Les ocelles sont généralement absents ou peu développés. Les antennes peuvent comporter moins d’articles.

On les trouve dans tous les habitats possibles : au sommet des arbres, dans la végétation basse, au sol, sous les pierres, sous l’eau, à la surface de divers plan d’eau (stagnante, courante, en pleine mer), sur les rivages et même à l’intérieur des habitations.

Les punaises sont phytophages ou prédatrices.

Selon l’espèce, elles hibernent à divers stades de leur croissance (œuf, nymphe ou adulte).

Les Cicadomorphes

Leur tête est plus ou moins conique, elle comprend le vertex (dessus) et la face (dessous) qui est presque entièrement occupée par la pompe à succion. Les antennes sont situées devant les larges yeux. Il y a deux ocelles sur le vertex. La bouche est prolongée par le rostre qui s’étend entre la base des pattes.

L’abdomen peut être effilé ou globulaire. Il est concave en dessous et composé de segments qui s’emboîtent. L’ovipositeur de la femelle peut atteindre une longueur équivalente à la moitié de celle de son abdomen. Le mâle a plutôt une paire de pièces arrondies ou effilées, les plaques génitales, qui protègent l’appareil reproducteur.

Les 2 paires de pattes avant sont similaires alors que les pattes postérieures sont plus longues, plus robustes et dotées d’aiguillons. Chaque patte est divisée en 7 articles. Les 2 premiers, qui forment la base des pattes sont parfois difficiles à distinguer. Suit le fémur, le tibia et enfin les 3 tarses. Le dernier tarse se termine par un coussinet adhésif et une paire de griffes.

Les ailes sont minces, plates et renforcées par des nervures. Les ailes postérieures transparentes servent à voler alors que les ailes antérieures, plus solides et foncées, protègent l’insecte au repos.

Les Fulgoromorphes

Leurs antennes sont situées sous les yeux, sur les côtés de la tête. Deux arêtes verticales, bordent les côtés de la face à l’avant. Leurs formes et leurs couleurs sont très variables. Les ailes sont tenues en toit et plus rarement à plat.

Avant l’accouplement, les mâles et les femelles communiquent par des signaux acoustiques transmis par la plante. Les œufs peuvent être insérés dans le tissu de la plante (tige, feuille ou pétiole) ou simplement collés à sa surface, avec ou sans protection. La nymphe mue cinq fois avant d’atteindre le stade adulte.

Les Sternorrhynches (pucerons)

Leurs corps en formes de poires sont mous, avec ou sans ailes et, selon l’espèce à laquelle ils appartiennent, peuvent être verts, jaunes, bleutés, rouges, bruns, gris, noirs ou blancs.

Au printemps, les œufs éclosent et donnent vie à des femelles qui n’ont pas besoin de s’accoupler pour se reproduire. Ces fondatrices sont vivipares et accouchent de femelles pucerons, elles aussi vivipares et prêtes à donner la vie sans fécondation préalable. Plus encore, à ce stade de son cycle de vie, une femelle peut porter un embryon femelle qui porte également un embryon. Ce n’est qu’à la fin de l’été qu’une génération d’adultes sexués est produite. Après l’accouplement la femelle ovipare pond des œufs qui hiberneront jusqu’au printemps suivant.

La présence de fourmis autour d’une colonie de pucerons révèle souvent leur présence. Celles-ci les protègent de certains prédateurs et en échange se nourrissent du miellat que les pucerons rejettent par l’anus.

Les pucerons se nourrissent de sève.

Classification et liste des espèces

Les Hémiptères (Hemiptera) sont divisés en 4 sous-ordres : les Hétéroptères, les Cicadomorphes, les Fulguromorphes et les Sternorrhynches.

I/Les Hétéroptères comprennent les punaises. Elles peuvent être terrestres ou aquatiques.

1/Les Alydidae ont la tête plus large que le pronotum et le corps allongé. Les antennes sont épaisses avec 4 articles dont le dernier est plus long que le 3e et un peu incurvé. Les pattes sont épineuses et elles sont surtout phytophages.

Camptope des genêts 2

Camptope des genêts (Camptopus lateralis)

Micrelytra fossularum

Micrelytra fossularum

2/Les Coréides (Coreidae) sont souvent ovoïdes et brun terne. Certaines ont l’abdomen aplati avec des projections latérales, et il peut être lobé et anguleux. La tête, très étroite, est plus courte que le pronotum. Les antennes ont 4 articles. Les nervures de l’extrémité de l’aile antérieure dessinent un motif caractéristique. Les pattes postérieures sont souvent renflées, épineuses ou foliacées. Certaines grandes espèces émettent une sécrétion à odeur fruitée désagréable par des glandes du thorax en cas de menace. Elles mesurent entre 10 et 18mm.

Elles sont phytophages au stade juvénile et adulte. Elles consomment les bourgeons, les pousses, les fruits et les graines de leurs plantes hôtes.

On les trouve partout où croissent leurs plantes hôtes, surtout dans les prairies, les bruyères et les bois clairs.

Corée marginée

Corée marginée (Coreus marginatus)

Enoplops scapha 2

Enoplops scapha

Gonocerus acuteangulatus-Domaine des oiseaux 20.03.2016

Punaise des noisettes (Gonocerus acuteangulatus)

Haploprocta sulcicornis-Domaine des oiseaux 15.05.2016

Haploprocta sulcicornis

Syromastus rhombeus ♂-Domaine des oiseaux 12.04.2015

Syromastus rhombeus

3/Les Lygaeides (Lygaeidae) ont souvent une couleur terne, jaune pâle, brune ou noire, mais quelques-unes sont rouge vif et noir comme les Pyrrhocorides. Le corps est plane dessus et bombé dessous, et elles sont plus étroites que les pentatomes.  La tête est typiquement triangulaire, mais elle peut être très large chez certaines espèces. Les antennes s’insèrent bien en dessous du bord de la tête, sous les yeux proéminents. Beaucoup d’espèces terrestres ont des ailes courtes ou absentes. Le fémur de la patte antérieure peut être renflé, avec de solides épines. Les stridulations jouent un rôle dans l’accouplement que les mâles peuvent prolonger pour s’assurer de leur paternité. Elles vivent souvent en colonies. Elles mesurent entre 4 et 12mm.

Elles sont saprophages et phytophages.

On les trouve sur le sol, dans la litière, sous les pierres ou parmi les plantes basses.

melanocoryphus-albomaculatus

Rhyparochromus vulgaris-Domaine des oiseaux 28.02.2016

Rhyparochromus vulgaris

Spilostethus pandurus-Montrabé 11.02.2015

Spilostethus pandurus

4/Les Mirides (Miridae) ont une structure délicate et sont diversement colorées (vert, brun, rouge ou noir) avec des dessins très variables. Le rostre et les antennes ont 4 articles. La membrane a 1 ou 2 cellules fermées.  La plupart des espèces ont des ailes complètes, mais il en existe sans ailes ou aux ailes très courtes. C’est la plus vaste famille d’hémiptères. Elles mesurent entre 2 et 12mm.

Elles pondent dans le tissu des plantes. Les œufs hivernent et n’éclosent qu’au printemps. Les insectes hivernent aussi parfois.

Elles sont surtout phytophages (graines, feuilles et sève). D’autres sont charognardes ou prédatrice de pucerons, d’acariens et d’autres proies à corps mou. Certaines ont à la fois ces 2 régimes alimentaires.

Elles vivent dans presque tous les habitats, du sol au sommet des arbres.

Punaise décorée

Punaise décorée (Calocoris nemoralis)

 

capsus-ater

 

Closterotomus norwegicus-Domaine des oiseaux 27.06.2015

Closterotomus norwegicus

Deraeocoris punctum 3

Deraeocoris punctum

Horistus orientalis

Horistus orientalis

Leptopterna dolabrata-Saint-Amadou 07.06.2015

Leptopterna dolobrata

Miridius quadrivirgatus-Domaine des oiseaux 06.06.2015

Miridius quadrivirgatus

Stenodema laevigatum-S.virens-Domaine des oiseaux 11.04.2015

Stenodema laevigatum/S.virens

5/Les Pentatomes ou Punaises à bouclier (Pentatomidae) ont sur le thorax des glandes produisant une substance répulsive, suffisamment puissante pour occasionner des maux de têtes. Beaucoup d’espèces sont brunes et vertes, mais certaines ont un dessin très contrasté rouge et noir. La tête peut être partiellement enfoncée dans le pronotum, large et parfois anguleux. Les antennes ont 4 ou 5 articles, et les tarses n’en comportent que 3. Le scutellum atteint au moins la moitié de l’abdomen. Elles mesurent entre 5 et 25mm.

Les œufs sont pondus en petits amas réguliers ou hexagonaux. La femelle surveille les œufs et les juvéniles, et se place au-dessus en cas de danger.

Elles se nourrissent de matières végétales.

On les trouve dans la végétation herbacée, les arbustes et les arbres, dans une grande variété d’habitats.

Punaise des blés

Punaise des blés (Aelia acuminata)

Carpocoris mediterraneus atlanticus-Domaine des oiseaux 15.05.2016

Carpocoris mediterraneus atlanticus

Punaise à pattes rouges-Gardouch 11.07.2015

Punaise à pattes rouges (Carpocoris purpureipennis)

Punaise des baies

Punaise des baies (Dolycoris baccarum)

Dyroderes umbraculatus-Domaine des oiseaux 15.05.2016

Dyroderes umbraculatus

Punaise potagère-Domaine des oiseaux 19.07.2015

Punaise potagère (Eurydema oleracea)

Punaise ornée du chou-Domaine des oiseaux 05.04.2015

Punaise ornée du chou (Eurydema ornata)

Eurydema ventralis-Domaine des oiseaux 14.07.2015

Eurydema ventralis

Punaise arlequin

Punaise arlequin (Graphosoma italicum)

Neottiglossa leporina-Travanet 07.05.2016

Neottiglossa leporina

Punaise verte ponctuée-Domaine des oiseaux 14.07.2015

Punaise verte ponctuée (Nezara viridula)

Punaise verte (Palomena prasina)

Punaise verte (Palomena prasina)

Punaise à pattes rousses-Col du Tourmalet 28.06.2015

Punaise à pattes rousses (Pentatoma rufipes)

Punaise des genêts

Punaise des genêts (Piezodorus lituratus)

Punaise nébuleuse

Punaise nébuleuse (Rhaphigaster nebulosa)

Zicrona caerulea-Domaine des oiseaux 21.06.2015

Zicrona caerulea

6/Les Pyrrhocorides (Pyrrhocoridae) sont parfois nommées « gendarmes » ou « punaises de feu » en raison de leur livrée rouge et noir. Elles ressemblent aux Lygaeides. La tête, triangulaire, porte des yeux saillants, ainsi qu’un long rostre grêle et des antennes de 4 articles. Les formes à ailes courtes sont très communes, mais il y a aussi des individus complètement ailés. Elles mesurent entre 8 et 14mm.

Elles se nourrissent de végétaux.

Elles vivent sur les malvacées, comme le coton, la mauve et l’hibiscus.

Gendarme

Gendarme (Pyrrhocoris apterus)

7/Les Rhéduves (Rheduviidae) sont souvent brun jaunâtre, grises ou noirâtres, plus rarement orange roussâtre. Elles peuvent être ovales et robustes ou, au contraire, grêles et très allongées, avec des pattes filiformes. Sur la tête, les antennes, coudées après le 1er article (elles en possèdent 4) sont séparées des yeux par un sillon transversal. Le rostre est court et incurvé et possède 3 articles. Les pattes antérieures sont souvent développées pour saisir les proies. Elles peuvent émettre des sons en frottant leur rostre contre une arête particulière située sous le thorax. Elles mesurent entre 6 et 16mm.

Elles sont prédatrices.

On les trouve parmi toutes sortes de plantes , parfois dans les habitations où il y a des proies.

Punaise-guitare 2

Punaise-guitare (Phymata crassipes)

Rhinocoris iracundus-cuspidatus-rubricus-Domaine des oiseaux 15.05.2016

Rhinocoris iracundus/cuspidatus/rubricus

8/Les Rhopalides (Rhopalidae) sont brun clair, pâles ou verdâtres et ressemblent aux Coréides. La tête est assez large mais moins que la partie postérieure du pronotum, et les antennes comportent 4 articles. Le corps peut être ponctué ou grêlé, et parfois assez velu. Elles mesurent entre 8 et 10mm.

Elles se nourrissent de végétaux.

On les trouve parmi les herbes des anciennes prairies, au bord des routes et dans d’autres zones perturbées.

Punaise de la jusquiame

Punaise de la jusquiame (Corizus hyoscyami)

Rhopalus subrufus-Travanet 07.05.2016

Rhopalus subrufus

9/Les Scutellerides (Scutelleridae) sont arrondies et convexes et évoquent des coléoptères. Elles varient du jaunâtre au noir, avec des dessins clairs à brun foncé. Elles ressemblent aux Pentatomes, mais le scutellum est encore plus grand et recouvre complètement les ailes membraneuses. La tête, triangulaire ou élargie, porte des antennes de 5 articles. Elles mesurent entre 5 et 12mm.

Elles se nourrissent de végétaux et sucent la sève des plantes.

On les trouve dans les habitats humides, marécageux et côtiers, parfois près des fermes.

Eurygaster austriaca-Capestang 31.05.2015

Eurygaster austriaca

Eurygaster maura-Domaine des oiseaux 05.07.2015

Eurygaster maura

10/Les Corises (Corixidae)

Corixidae-Domaine des oiseaux 06.06.2015

Corises (Corixidae sp) (Famille)

11/Les Notonectes (Notonectidae) nagent sur le dos et se tiennent suspendues à la surface par l’extrémité de l’abdomen. La surface du dos est généralement claire et convexe, avec une carène médiane. La face inférieure est brun foncé à noire. Les yeux sont gros, foncé et brillants.Le rostre, robuste et les antennes, très courtes comportent 4 articles. Les pattes postérieures sont transformées en palettes natatoires, frangées de soies et utilisées pour se propulser. Elles mesurent entre 8 et 12mm.

On les trouve dans les plans d’eau calme comme les mares, la frange des lacs et les rives des fleuves.

Ce sont des prédatrices.

Notonecte-Domaine des oiseaux 06.06.2015

Notonecta sp (genre)

12/Les Hydromètres (Hydrometridae) ont un corps très caractéristique avec une forme très allongée et linéaire. Les yeux sont très éloignés du pronotum. Leur couleur est plutôt terne. Les œufs sont pondus dans la végétation ou le substrat rocheux à la surface de l’eau. Leur taille varie entre 3 et 22mm.

Ce sont des prédateurs des bords des milieux aquatiques, rocheux et quelquefois semi-terrestres.

On les trouve surtout en régions tropicales. En France, il n’existe qu’un genre qui comprend deux espèces.

Hydrometra-Domaine des oiseaux 27.06.2015

Hydrometra sp (genre)

13/Les Acanthosomatidae ne possèdent que deux articles aux tarses et leur scutellum est en forme de triangle pratiquement isocèle et atteint environ le milieu de la longueur de l’abdomen.

Elles sont toutes phytophages.

On les trouve sur les arbres et arbustes. Elles affectionnent les secteurs frais et collinnéens.

Il en existe 7 espèces en France, 8 en Europe, la dernière (Elasmucha brevis) se rencontrant en Fennoscandie et en Sibérie.

Punaise grisâtre-Domaine des oiseaux 26.07.2015

Punaise grisâtre (Elasmucha grisea)

II/Les Cicadomorphes

1/Les Cercopes (Cercopidae) sont des insectes trapus, aux yeux arrondis. Ce sont de bons sauteurs. La plupart sont bruns, gris ou beiges, mais quelques-uns sont noirs et rouge vif. La tête est plus étroite que le thorax, lequel peut paraître hexagonal ou anguleux. Leurs larves sécrètent une écume appelée crachat de coucou pour réduire l’évaporation et se protéger des prédateurs. Elles mesurent entre 5 et 20mm.

Elles sont phytophages (sève).

On les trouve dans les lieux à végétation riche (bois, prairies et fourrés). Elles vivent sur divers arbustes, arbres et plantes herbacées.

Cercope intermédiaire

Cercope intermédiaire (Cercopis intermedia)

Cercope sanguin 3

Cercope sanguin (Cercopis vulnerata)

Haematoloma dorsata-Espagne, Aragon, 14-15-16-17.05.2015

Haematoloma dorsata

2/Les Cicadelles (Cicadellidae) sont généralement des insectes graciles, avec une tête large ou triangulaire et de gros yeux. De nombreuses espèces sont vertes ou brunes et peuvent avoir des rayures vives. Le corps aux bords parallèles s’amincit vers l’arrière. Ces insectes sautent très bien. Les pattes postérieures sont élargies et les tibias postérieurs, un peu aplatis, présentent 3 ou 4 rangées caractéristiques d’épines longitudinales bien visibles. Elles produisent une grande quantité de miellat qui peut être expulsé brutalement chez certaines espèces.

Ce sont des phytophages, la plupart d’entre elles sucent la sève des vaisseaux conducteurs principaux qui nourrissent les plantes, mais d’autres aspirent le contenu de cellules végétales individuelles.

On les trouve pratiquement partout, notamment si la végétation est dense.

Cicadelle verte

Cicadelle verte (Cicadella viridis)

3/Les Membracides (Membracidae) sont des insectes verts, ou variant du brun au noirâtre. Ils se reconnaissent à leur grand pronotum élargi en arrière et sur les côtés, qui recouvre une partie de l’abdomen. La tête en pointe émoussée, bien plus petite que le pronotum, est incurvée vers le bas. Les antennes sont filiformes et les pattes, élargies, permettent à ces insectes de faire de petits sauts. Les 3/4 des espèces se trouvent en Amérique tropicale. Il y a 4 espèces en France. Elles mesurent entre 6 et 10mm.

Elles sont phytophages.

On les trouve dans toutes sortes de taillis, arbres et autres végétations.

Centrote cornu

Centrote cornu (Centrotus cornutus)

Membracide bison

Membracide bison (Stictocephala bisonia)

III/Les Fulguromorphes

1/Les Flatidae ont des antennes courtes formées de 2 articles basilaires et d’un fouet, elles sont insérées sous l’œil, souvent dans l’échancrure de la masse oculaire. Leur tête possède un front caréné.

Cicadelle pruineuse

Cicadelle pruineuse (Metcalfa pruinosa)

2/Les Dictyopharidae

Fulgore d'Europe-multireticulata 3

Fulgore d’Europe (Dictyophara europaea)/Dictyophara multireticulata

IV/Les Sternorrhynches comprennent les pucerons.

Sources :

http://aramel.free.fr/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Accueil_principal
Larousse insectes et araignées
http://entomofaune.qc.ca/entomofaune/hemipteres/accueil_intro.html

2 réflexions sur “HÉMIPTÈRES (punaises, cicadelles…)

  1. Très bel article, je n’ai fait que le survoler ce soir, mais j’y reviendrai.
    Il est très bien structuré et très pédagogique.
    Ce n’est pas simple dossier repérer dans ce groupe d’insectes, mais là je commence à y voir un peu plus clair…
    Merci Jessica

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup !
      J’essaie de les ranger correctement, en respectant la classification, pour y voir un peu plus clair. Ce n’est pas encore très très bien rangé, les familles dans chaque sous-ordre sont mises surtout dans l’ordre des insectes que j’ai identifié. Il faudra un jour que je fasse un grand « rangement » ^^
      Contente qu’il plaise 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s