Odontotarsus purpureolineatus

Identification : Odontotarsus purpureolineatus est de couleur variable, du beige orangé au pourpre. Elle possède des bandes longitudinales épaisses et colorées. Les angles huméraux de son pronotum sont peu saillants. Le scutellum dépasse l’abdomen et est assez large à l’apex. Les lignes noires de l’apex du scutellum sont courbes.

Taille : 8,2 à 11,4 mm.

Habitat : Prairies et pelouses sèches, bord des routes et des chemins, friches et garrigues jusqu’à 1100m.

Répartition géographique : En France, on la rencontre un peu partout sauf en Bretagne et dans le nord-est.

Plantes hôtes : Surtout Pimprenelle (Sanguisorba minor) mais aussi Centaurées (Centaurea sp), Épervières (Hieracium sp), Cirse (Cirsium sp) et Chardons (Carduus sp).

Régime : Capitules en fleurs ou en fruits.

Espèces semblables :
Odontotarsus caudatus a l’extrémité du scutellum très allongée et rétrécie.
Odontotarsus robustus est une espèce qui se rencontre surtout sur le pourtour méditerranéen jusqu’à 900m. Les angles huméraux du pronotum sont plus saillants, la queue scutellaire est plus longue et plus étroite, les deux bandes colorées sur cette dernière formant un angle marqué en leur centre (là où elles divergent).

Sources :
Les Punaises Pentatomoidea de France, Roland Lupoli et François Dusoulier.

2016