Punaise verte ponctuée (Nezara viridula)

Punaise verte ponctuéeIdentification : La Punaise verte ponctuée (Nezara viridula) est de couleur verte en été et brune en automne. Il existe deux formes vertes, l’une totalement de cette couleur, l’autre ayant les bords du pronotum, le connexivum et l’avant de la tête blanc mat à rosé (forme Torquata). Sa membrane est transparente avec l’abdomen vert dessous. Elle possède deux points aux angles basaux du scutellum, puis 3 points blancs le long de la base du scutellum entre ces deux points noirs. L’apex du scutellum est de la même couleur du corps et ponctué comme celui-ci. Idem pour l’exocorie.

Taille : De 11,5 à 18mm de long.

Habitat : Grande variété de milieux ouverts, bien exposés au soleil avec une grande diversité de plantes herbacées.

Répartition géographique : En France, elle est répandue dans les deux tiers méridionaux.

Hibernation : Adultes.

Cycle : La femelle pond des œufs de couleur blanc cassé disposés en nid d’abeille (ooplaque). Ils ont la forme de petits tonnelets et sont le plus souvent situés à la face inférieure des feuilles. Une fois les œufs éclos, les larves restent groupées autour de l’ooplaque sans se nourrir pendant 24 à 48h et ce n’est qu’au deuxième stade larvaire qu’elles commencent à se disperser sur la plante pour s’alimenter. La durée de développement dépend de la température, environ 58 jours à 20 °C, 34 jours à 25 °C et 23 jours à 30 °C.

Larves : Il y a 5 stades larvaires au total. Durant les trois premiers stades, elles sont de couleur noire avec des taches blanches. Puis des couleurs vertes rouges et roses apparaissent, toujours avec ces taches blanches.

Régime : Larves et adultes se nourrissent sur diverses plantes.

Espèces semblables :
Les autres punaises vertes ne possèdent pas ces taches noires et blanches à la base du scutellum.
La Punaise verte (Palomena prasina) et Palomena viridissima ont généralement la membrane enfumée.
La Punaise des genêts (Piezodorus lituratus) a l’abdomen noir sous la membrane et l’exocorie souvent grise.
Acrosternum heegeri et Acrosternum millieri ne possèdent pas de taches noires et blanches à la base du scutellum, l’apex du scutellum possède souvent deux taches jaunes.
Les autres punaises vertes possèdent l’apex du scutellum clair et non ponctué.

Sources :
http://www.galerie-insecte.org/fichiers/heteroptera/Pentatomidae_Vertes_Vinz.pdf
http://www.ecoledepermaculture.org/images/Ravageurs_et_maladies/Punaise_verte_-_Fiche_CTIFL.pdf
Les Punaises Pentatomoidea de France, Roland Lupoli et François Dusoulier.

2017

2016

2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s