Sciocoris homalonotus

Identification : Sciocoris homalonotus a les bords de la tête et du thorax aplatis en lamelles sur les côtés, la membrane porte des lignes sombres, ses yeux sont petits et portés par un pédoncule court et oblique, dirigé vers l’avant. Les bords de la tête présentent une échancrure profonde devant les yeux suivie d’une sinuosité relativement peu marquée. L’angle postéro externe des cories est anguleux.

Taille : 5,7 à 7,8 mm.

Habitat : Elle fréquente les milieux ouverts et chauds, aussi bien secs qu’humides.

Répartition géographique : Espèce répandue dans le sud et le Midi méditerranéen, jusqu’à 1500 m.

Espèces semblables :
Ce genre n’est pas forcément simple à identifier. Il faut de bonnes vues assez rapprochées pour voir les bons critères.
La plus proche est Sciocoris microphthalmus qui est plus petite et a l’angle postéro-externe des cories arrondi.
Sciocoris macrocephalus a les yeux plus pédonculés et la sinuosité des joues est plus marquée. Elle est de couleur plus claire, elle est moins trapue, les bords de son pronotum sont un peu moins arrondis.
Les espèces du sous-genre Neosciocoris possède des taches noires et rondes sur la membrane.
Le sous-genre Sciocoris ne possède pas d’encoche devant les yeux (ou alors ils ne sont pas pédonculés), ces derniers sont plus grands et dirigés latéralement.

Sources :
http://www.insecte.org/
Les Punaises Pentatomoidea de France, Roland Lupoli et François Dusoulier.

2018