Stenodema laevigatum/Stenodema virens

Stenodema laevigatum-Stenodema virensIdentification : Stenodema laevigatum et Stenodema virens sont très étroites et allongées. La tête est presque horizontale et triangulaire. Elles possèdent des fémurs postérieurs subitement rétrécis près du sommet. Leur coloration varie du brun au vert.
Les deux espèces se différencient à la longueur de leur front, prolongé en avant et dépassant le tylus chez S.virens, non prolongé chez S.laevigatum.

Répartition géographique :
Stenodema laevigatum se rencontre dans toute la France.
Stenodema virens se rencontre surtout dans le nord et dans les régions montagneuses. Ce sont toutes deux des espèces holarctique.

Période d’observation : Il y a une génération par an. Les adultes apparaissent vers juillet et hibernent (dans les feuilles et sous les mousses sur le sol pour S.laevigatum et sur les conifères pour S.virens).

Plantes hôtes : Graminées.

Espèces semblables :
Stenodema calcaratum possède deux épines au fémur postérieur.
Stenodema trispinosum possède 3 épines aux fémurs postérieurs, mais est parfois considéré comme une sous-espèce de S.calcaratum.
Stenodema sericans et S.algoviense n’ont pas les fémurs rétrécis.
Idem pour S.holsatum, qui a en plus le premier article antennaire court (pas plus long ou pas beaucoup que la tête).
Le genre Notostira (2 espèces) ressemble beaucoup au genre Stenodema. Ses fémurs ne sont pas rétrécis.Les mâles sont assez contrastés. L’écusson n’est pas ponctué. Le premier article antennaire et les tibias 3 sont plus poilus. Un critère visuel que je n’ai pas pu vérifier, on dirait que chez le genre Stenodema le thorax possède deux bandes plus sombres sur les côtés que Notostira n’aurait pas, mais cela ne doit pas être un critère fiable.
Le genre Leptopterna semble plus coloré.
Le genre Miridius a un aspect différent et généralement des lignes sombres au centre du thorax et/ou du scutellum.
Le genre Megaloceroea a les tibias plutôt épineux que poilus et est souvent de teinte verdâtre.
Le genre Phytocoris est moins fin et le thorax est moins étroit.

Sources :
http://www.insecte.org/
Faune de France

2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s