Tingis cardui

Ordre : Hemiptera
Sous-ordre : Heteroptera
Infra-ordre : Cimicomorpha
Super famille : Tingoidea
Famille : Tingidae
Sous-famille : Tinginae
Tribu
Genre : Tingis
Espèce : Tingis cardui

Identification : Tingis cardui est de couleur brun jaunâtre à grisâtre plus ou moins sombre, avec des taches plus sombres d’ampleur variable. La bande sombre antémédiane des hémélytres est très souvent présente. Les antennes sont jaune brun à 4ème article assombri, parfois aussi le 1 et 2 plus sombres. Les lames marginales du pronotum sont assez larges et relevées, avec 3 rangées d’aréoles plus une rangée basale indistincte. Les bords externes sont arrondis. Les lames costales des hémélytres présentent 3 rangées d’aréoles.

Taille : 3,1 à 3,7 mm.

Répartition géographique : Largement répandu dans la région euro-méditerranéenne, atteignant la limite de la toundra vers le nord. Partout en France, plus commun dans le Midi.

Période d’observation : Une génération par an. L’activité est plus importante d’avril à août.

Hivernation : Adulte dans la litière de feuilles des chardons des années précédentes, dans les racines…

Plantes hôtes : Divers chardons.

Oeufs : Ils sont insérés individuellement sur la face supérieure ou inférieure des feuilles. Ils sont profondément enfoncés dans le tissu, juste l’opercule étant à l’air libre.

Larves : Elles ressemblent aux adultes mais avec des ailes plus courtes. Elles sont glabres et sans épines à tous les stades, sauf la tête. Elles sont de couleur jaune brunâtre. Elles deviennent adultes à partir du mois d’août.

Espèces semblables :
Les genres Dictyonota et Kalama ont les nervures des ailes plus prononcées.
Les autres Tingis de France à vivre sur chardon sont :
Tingis angustata qui ne possède que 2 rangées d’aréoles sur les lames marginales du pronotum et les lames costales des hémélytres.
Tingis ampliata qui a les lames marginales du pronotum très amples en avant, lui donnant un aspect « épaules plus carrées », et ces dernières comportent 4 à 6 rangées d’aréoles. Les lames costales comprennent aussi 4 à 6 rangées d’aréoles.
Tingis reticulata qui a le corps velu.

Sources :
https://faunedefrance.org/bibliotheque/docs/J.PERICART(FdeFr69)H%C3%A9mipt%C3%A8resTingidae.pdf
https://www.insecte.org/

2019