Colletes sp

Identification : Les abeilles de ce genre ne sont pas toujours identifiables à l’espèce sur photo. Je classerais ici celles dont je n’ai trouvé que le genre. Ce dernier se reconnait à la nervation alaire, à savoir la nervure basale s’étendant à peu près autant sur la cellule discoïdale que sur la cellule cubitale 1 et la 2ème nervure récurrente en « S ».

Espèces semblables :
La nervation alaire permet d’identifier ce genre (en particulier la 2ème récurrente en « S ».

2018

Cette Colletes d’automne pourrait appartenir, avec cette date tardive, à 3 espèces : hederae, succinctus et halophilus. La dernière ne se trouve que sur le littoral atlantique. Reste les deux autres, succinctus butinerait plutôt les bruyères et hederae plutôt le lierre. Ça serait donc plutôt cette dernière espèce, mais on ne peut en être sur, d’autant plus que normalement les bandes pileuses des tergites sont plus épaisses et de couleur plus orangée.