Megachile sp

Les abeilles de ce genre ne sont pas toujours identifiables sur photo. Je classerais ici celles que je n’ai pas pu déterminer ou faire déterminer.

Genres semblables :
A compléter.
Il ne me semble pas qu’un autre genre possède ces touffes de poils blancs sur T6 (mais tous les Megachile n’en ont pas).

2018

Cette femelle est difficilement identifiable sans voir vraiment la couleur de la brosse ventrale, ici pleine de pollen.

Pour ce mâle, l’habitus et la présence de la touffe apicale de poils blancs ainsi que la tache jaune sur le fémur 1 indique qu’il pourrait s’agir de pilidens, dorsalis, rotundata, apicalis ou coccina.

Cette femelle possède deux touffes de poils blancs sur T6. C’est donc soit pilidens, soit dorsalis, soit deceptoria ou alors concinna. Concinna serait très petite et aurait les deux taches apicales réduites. Chez deceptoria les deux taches fusionnent pour n’en former qu’une. Dorsalis aurait les taches blanches de T6 bien séparées, elle se toucheraient chez pilidens. mais comme la pilosité varie, il faut rester prudent. Piliden est normalement de couleur plus rousse, mais une vieille femelle ayant pris le soleil peut être décolorée. une vue de face et rapprochée des tergites 3 et 4 afin d’en voir la ponctuation aurait aidé.