Pélopée maçonne (Sceliphron caementarium)

Ordre : Hymenoptera
Sous-ordre : Apocrita
Infra-ordre : Aculeata
Super famille : Apoidea
Famille : Sphecidae
Sous-famille : Sceliphrinae
Tribu : Sceliphrini
Genre : Sceliphron
Espèce : Sceliphron caementarium

Identification : La Pélopée maçonne (Sceliphron caementarium) est une grande guêpe à silhouette fine. Elle est en grande partie noire, mais ses scapes, ses tegulae et son podopedum sont jaunes. Les pattes sont jaunes et noires, les fémurs noirs. Le pétiole est noir. Les ailes sont fumées.

Habitat : On la trouve dans une grande variété d’habitats, les lisières de forêts, les bords des étangs…

Répartition géographique : Espèce originaire d’Amérique du nord, introduite dans les années 70 en Europe.

Période d’observation : De juin à septembre.

Mode de vie : Elle construit son nid à l’aide de boue dans un endroit ombragé (sous un pont, sous un porche, dans l’avant toit des maisons…). Elle fait ainsi plusieurs cylindres de terre les uns à côté des autres. Elle met dans chaque cylindre 6 à 15 araignées paralysées, puis elle y pond un œuf. Elle recouvre ensuite tous les cylindres d’une dernière couche de boue uniforme.

Espèces semblables :
Sceliphron destillatorium a le fémur 3 noir et jaune, le pétiole jaune au moins en partie et le podopedum noir.
Sceliphron curvatum a les pattes plutôt orangées, ses tergites sont bordés postérieurement de jaune.
Les autres ont les scapes et les tegulae noirs.

Sources :
https://www.insecte.org/spip.php?article7
https://en.wikipedia.org/wiki/Main_Page

2019