Pimpla spuria

Ordre : Hymenoptera
Sous-ordre : Apocrita
Infra-ordre :
Super famille : Ichneumonoidea
Famille : Ichneumonidae
Sous-famille : Pimplinae
Tribu : Pimplini
Genre : Pimpla
EspècePimpla spuria

Identification : Pimpla spuria a le corps noir, toutes ses hanches, fémurs et les tibias 1 et 2 sont oranges. Les tibias 3 sont noirs avec un anneau subbasilaire jaune ou rougeâtre parfois mal délimité ou alors ils sont rouges avec l’anneau clair plus ou moins visible. Les tegulae sont brun foncé à noires. La pilosité de la face est argentée ou dorée.
La femelle a la tarière droite et relativement épaisse, atteignant la longueur des 3 premiers tergites.

Taille : 6 à 11 mm.

Espèces semblables :
A compléter notamment pour les individus à anneau subbasilaire du tibia 3 bien délimité.
Pimpla wilchristi lui ressemble beaucoup mais n’a jusqu’à présent pas été notée de France. Ce qui ne veut pas dire qu’elle n’y est pas présente.
Pimpla arctica est plus grande (10 à 15 mm), la pilosité de la face est noire, les tibias 3 sont noirs, parfois annelés de rouge près de la base, rarement entièrement rouges.
Les autres du genre ont un anneau subbasilaire aux tibias 3 ou si ce n’est pas le cas (tibias bicolores ou concolores) toutes les hanches sont rouge
Les femelles du genre Apechthis ont l’extrémité de la tarière en forme de crochet dirigé vers le bas.
Les femelles du genre Phaenolobus ont un ovipositeur un peu plus long et fin.
Le genre Itoplectis a les articles du tarse de la patte 3 bicolores.

Sources :
https://www.insecte.org/
https://www.persee.fr/doc/linly_0366-1326_1967_num_36_2_5894

2019