Acidalie détournée (Idaea aversata)

idaea-aversataIdentification : L’Acidalie détournée ou Impolie (Idaea aversata) existe sous deux formes. La forme dite « typique » est beige clair et possède une bande sombre sur chaque aile, alors que la forme dite « remutata » ne possède que de fines lignes transversales étroites. Le haut de la ligne subterminale des ailes antérieures forme un angle arrondi bien marqué. Elle possède généralement un point discal net sur les ailes antérieures et parfois les postérieures.

Taille : De 23 à 30mm d’envergure.

Habitat : On la trouve dans plusieurs types de biotopes avec une préférence pour les lisières forestières.

Répartition géographique : Elle est répandue de l’Europe jusqu’au Japon et se rencontre dans toute la France.

Comportement :Butine les cirses et les buddléias.

Hibernation : Chenille.

Période de vol : Il y a plusieurs générations entre avril et octobre.

Plantes hôtes : La chenille est polyphage et se nourrit de diverses plantes comme Airelles (Vaccinium), Callune (Calluna), Aulnes (Alnus), Pâturins (Poa), Pissenlits (Taraxacum), Primevère acaule (Primula vulgaris), Renouée des oiseaux (Polygonum aviculare), Caille-lait jaune (Galium verum), Benoîtes (Geum), Mouron blanc (Stellaria media), Patiences (Rumex), Genêt à balais (Cystisus scoparius)…

Chenille : Elle peut atteindre 25mm de longueur. Le tégument est fortement ridé. Le corps est brun grisâtre, devenant ocre vers son extrémité postérieure. Elle possède une série médio-dorsale de dessins brun foncé en forme de « V ». de chaque côté du corps, il y a une ligne longitudinale assez basse, ondulée et de couleur ocre clair. La région dorsale du 5ème segment abdominal est parfois ornée d’un point blanc bien net. La tête est grisâtre, marquée de noir.
En Europe septentrionale, la ponte a lieu en juillet, l’éclosion en aout, le début du développement larvaire en automne, les chenilles en fin de croissance au printemps, la nymphose et l’émergence ont lieu en mai. Les chenilles sont particulièrement lentes et font les mortes lorsqu’on les inquiète. En France, on peut les observer de septembre à mai, ainsi qu’en juin-juillet. La nymphose a lieu à la surface du sol.

Espèces semblables :
L’Acidalie ombrée (Idaea rubraria) peut avoir une zone colorée sur les ailes, mais elle est moins vaste et les points cellulaires sont placés dedans.
La zone sombre de l’Acidalie dégénérée (Idaea degeneraria) est placée plus haut sur les ailes antérieures.
L’Acidalie maritime (Idaea deversaria) et l’Acidalie sobre (Idaea straminata) ne possèdent pas cet angle arrondi bien marqué en haut de la ligne subterminale des ailes antérieures.

Sources :
http://www.insecte.org/
Guide des papillons nocturnes de France, Les guides du naturaliste.
Guide des chenilles d’Europe, Les guides du naturaliste.
Papillons de nuit d’Europe Volume 2, Géomètres, Patrice LERAUT

2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s