Celypha rivulana

Celypha rivulanaIdentification : Celypha rivulana a une couleur de fond sur les ailes antérieures brun ocre striées de blanc argenté, avec des bandes brunes plus sombre bien définies (sauf la première bande, plus vague), parfois d’aspect ferrugineux, saupoudrées et entourés de noir ou de brun encore plus sombre. La ligne médiane possède une marge supérieure irrégulière, légèrement concave. La marge inférieure est encore plus irrégulière avec une forte projection en son centre. Il y a une petite tache en demi cercle près du tornus. La tache allongée subterminale est  habituellement fragmentée ou interrompue à la côte. La tache apicale est variable. La frange est ocre-blanc ou blanc crème, plus sombre dans les zones qui sont en continuité avec les taches. Les ailes postérieures sont grises. La coloration et le développement des taches peut varier.

Taille : 14 à 19mm d’envergure.

Habitat : On la trouve dans les prairies humides, les landes et les bois.

Répartition géographique : On la trouve de l’Europe à la Sibérie, en Mongolie, au Nord-Ouest de la Chine et en Corée.

Comportement : Elle vient à la lumière mais vole également de jour.

Période de vol : Il y a 2 générations entre mai et aout.

Chenille : La tête est noire, la plaque pronotale est brun foncé ou noir. Son corps est vert jaunâtre terne ou vert grisâtre. La plaque anale est verte. Les pattes sont brun foncé.
Elle se nourrit de fleurs et des pousses terminales.

Chrysalide : Elle est brun clair, dorsalement plus foncée, dans un cocon fragile tissé parmi les feuilles mortes au sol ou dans l’habitat de la chenille.

Plantes hôtes : Reine-des-prés (Filipendula ulmaria), Genêts (Genista), Orchis, Épervières (Hieracium), Fraises (Fragaria), Lotiers (Lotus), Luzernes (Medicago), Plantains (Plantago), Gaillets (Galium), Scabieuses (Scabiosa), Airelles (Vaccinium), Ronces (Rubus), Groseillers (Ribes), Aulnes (Alnus), Bouleaux (Betula)…

Espèces semblables :
Celypha cespitana n’a pas les taches sombres des ailes antérieures entourées de noir, la position des taches notamment la tache allongée subterminale est différente, les franges sont rougeâtres.
Celypha doubledayana
Phiaris umbrosana
a une bande claire qui traverse la zone sombre postmédiane des ailes antérieures.

Sources :
http://www.insecte.org/
http://wbd.etibioinformatics.nl/bis/tortricidae.php?menuentry=inleiding&lang=uk
http://www.lotmoths.com/index.php
http://www.ukmoths.org.uk/index.php

2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s