Cilix sp (genre)

Cilix spIdentification : Ce genre comprend deux espèces, la Petite épine (Cilix glaucata) et l’Épine ibérique (Cilix hispanica). Leurs ailes sont de couleur blanche, avec une série de taches gris clair sur la marge. Elles possèdent une tache brune sur le bord interne de l’aile. Il n’est pas toujours aisé de les différencier. La Petite épine possède une ombre médiane sur le fond blanc, qui est bien visible sur les individus de première génération, mais qui est plus estompée sur ceux de la deuxième génération. L’Épine ibérique ne possède ne général pas cette ombre, où alors elle est très estompée.

Habitat : La Petite épine se trouve dans les biotopes ouverts, variés, des steppes buissonnantes aux parcs et jardins.

Répartition géographique : La Petite épine se rencontre partout en France, alors que l’Épine ibérique est une espèce plutôt méditerranéenne.

Période de vol : La Petite épine vole en deux générations entre février et septembre. L’Épine ibérique vole aussi en deux générations, la première entre février et mai, la deuxième entre juillet et août.

Plantes hôtes : Aubépine monogyne (Crataegus monogyna), Prunellier (Prunus spinosa) et d’autres rosacées pour la Petite épine.

Chenille : La chenille de la Petite épine mesure jusqu’à 12mm de long. Le thorax est légèrement renflé, avec une paire de petites protubérances sur les segments 2 et 3. La région anale est effilée, pointue à l’apex. Le corps est brun rougeâtre, avec un fin réseau de traits brun sombre ou noirâtres. La partie dorsale de l’abdomen est largement crème ou ocre, avec une ligne médio-dorsale brun sombre. La tête est brun clair, mouchetée de noirâtre.

Cocon : Brun et résistant, il est tissé en août et en octobre dans le feuillage ou sous des fragments d’écorce. L’émergence a lieu respectivement en août et en mai.

Cycle : La Petite épine pond en mai puis en août. Les chenilles s’observent de mai à juillet puis d’août à octobre. Lorsqu’elles sont jeunes, elles n’attaquent que la face supérieure des feuilles.

Espèces semblables : Aucune avec cette forme et ce port d’ailes et cette couleur.

Sources :
http://www.insecte.org/
Guide des papillons nocturnes de France, Les guides du naturaliste.
Guide des chenilles d’Europe, Les guides du naturaliste.

2015