Fidonie du trèfle (Isturgia murinaria)

Identification : La Fidonie du trèfle (Isturgia murinaria) a les ailes gris jaunâtre à cendré, chacune avec un point foncé discal plus ou moins visible, largement piquetées d’écailles brunes. Elle possède des lignes transverses plus marquées chez la femelle. Cette espèce est assez variable et les dessins peuvent être estompés au point de rendre les ailes presque unicolores.

Taille : 22 à 29mm d’envergure.

Habitat : Elle fréquente les friches ensoleillées, les adrets, les coteaux et se débusque aisément du sol durant la journée.

Répartition géographique : On la trouve de l’Europe à l’Asie centrale. En Europe, on la trouve du Portugal à l’Oural, elle est présente en Sicile mais absente de Corse et de Sardaigne. En France, on la trouve partout bien qu’elle se raréfie dans le nord.

Hivernation : Chrysalide.

Plantes hôtes : Trèfles (Trifolium), Vesces (Vicia), Luzerne (Medicago)…

Période de vol : Il y a deux générations en avril-mai puis juillet-août.

Espèces semblables :
La Fidonie de l’Ajonc (Isturgia miniosaria) est de couleur plutôt beige et les lignes transversales des ailes sont très peu visibles
La Phalène des landes (Perconia strigillaria) est plus mouchetée et plus claire
Acanthovalva inconspicuaria est plus petite avec des ailes plus arrondies, mais elle n’est pas présente en France (mais dans la péninsule Ibérique).
Le genre Charissa a la marge des ailes plus ondulée et la côte n’est pas aussi concave.
Le genre Dyscia a des lignes transverses plus en pointillés.
Le genre Gnophos et Pseudoterpna ont des lignes plus en dents de scie.

Sources :
http://www.insecte.org/
Guide des papillons nocturnes de France, Les guides du naturaliste.
Papillons de nuit d’Europe Volume 2, Géomètres, Patrice LERAUT

2018

2017