Halias du hêtre (Pseudoips prasinana)

Pseudoips prasinanaIdentification : La Halias du hêtre (Pseudoips prasinana) est de couleur verte, parfois avec des nuances de rose. Les ailes antérieures possèdent 2 à 3 lignes blanches, pouvant être bordées de vert foncé ou parfois de rose. La frange peut être blanche ou rosée. Les antennes sont orangées. Les pattes sont blanchâtres à teinte rosée.

Habitat : Forets mixtes, chênaies jusqu’à 1000m.

Répartition géographique : Elle est répandue de la Scandinavie au Japon et au bassin méditerranéen. Elle est présente partout en France sauf en Corse.

Période de vol : Il y a 2 générations entre mai et juillet puis en août.

Hibernation : Chrysalide.

Plantes hôtes : Hêtres (Fagus), Chênes (Quercus), Charmes (Carpinus), Bouleaux (Betula), Aulnes (Alnus), Noisetier (Corylus).

Chenille : Elle peut atteindre 35mm de long. Son corps est épais, effilé à l’arrière. Le tégument est vert, avec des points et des dessins blanc jaunâtre. Elle possède une paire de lignes latéro-dorsales bien marquées, de couleur blanc jaunâtre. Assez allongées, les fausses-pattes anales sont rayées de rouge. La tête est vert clair.

Cycle : Les œufs sont pondus isolément sur les feuilles. Ils éclosent au bout d’environ 1 semaine. Les chenilles sont assez indolentes et on les trouve souvent au repos, sous les feuilles. Elles parviennent à leur taille maximale en septembre-octobre. Bruns, résistants et parcheminés, les cocons se trouvent sous les feuilles, dans des anfractuosités de l’écorce ou à terre, dans la litière. Les chrysalides hivernent et l’émergence a lieu en mai-juin.

Espèces semblables :
La Halias du chêne (Bena bicolorana) a les antennes et les pattes blanches (parfois juste la base des antennes est orangée), la marge des ailes est blanche, les ailes antérieures possèdent de fines lignes blanches non bordées de vert foncé.

Sources :
http://www.insecte.org/
Guide des papillons nocturnes de France, Les guides du naturaliste.
Guide des chenilles d’Europe, Les guides du naturaliste.

2017

2016