Hydrille domestique (Athetis hospes)

Identification : L’Hydrille domestique (Athetis hospes) est de coloration uniforme assez variable, sable, noir, gris, brun… Elle a parfois des taches noires orbiculaires assez visibles bien que petites. Il arrive qu’une bande claire parte de ces orbiculaires et atteignent presque la marge des ailes. La zone interne des ailes peut être plus claire. Elle possède des touffes de poils jaunes aux pattes.

Taille : 26 à 30mm d’envergure.

Habitat : Elle semble affectionner les zones ouvertes chaudes, préférentiellement de faible altitude.

Répartition géographique : Elle occupe la moitié sud de l’Europe, de l’Espagne à la Grèce en passant par la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche et la Bulgarie. En France, elle est plutôt méridionale, on la rencontre des côtes Atlantiques aux Alpes maritimes.

Période de vol : Il y a 2 générations entre mars et septembre.

Hibernation : Chenille.

Plantes hôtes : Diverses plantes basses.

Espèces semblables :
Certains Agrotis sont sombres et peuvent lui ressembler, mais ils ont des dessins tout de même plus marqués.
La Noctuelle farouche (Agrotis trux) est très variable et peut lui ressembler, mais les poils du thorax lui donnent un aspect anguleux et généralement si l’orbiculaire est marquée, la réniforme aussi.
La Noctuelle du salsifis (Amphipyra tragopoginis) a généralement (mais pas toujours) des taches noires plus marquées (notamment la réniforme, représentée par 2 taches noires), elle est d’aspect plus « arrondie » et ne possède pas de poils jaunes aux pattes. Elle ne possède pas la bande claire partant de l’orbiculaire jusqu’à la marge que peut posséder Athetis hospes et le bord interne de ses ailes n’est pas plus clair. Elle possède souvent une zone marginale légèrement plus claire précédée d’une légère bande sombre.
La Xanthie cannellée (Agrochola lychnidis) a la tache orbiculaire de forme ovale.

Sources :
Guide des papillons nocturnes de France, Les guides du naturaliste.
https://www.insecte.org/

2018

2016