Leucanie orbicole (Mythimna unipuncta)

mythimna-unipunctaIdentification : La Leucanie orbicole (Mythimna unipuncta) est de couleur générale variable, souvent beigeâtre tirant parfois vers l’orangé. Elle possède un point cellulaire blanc souvent suivi ou traversé d’une tache sombre, puis à côté de celui-ci deux taches claire pas toujours visibles. Une légère ligne noire pars de l’apex des ailes antérieures. Il y a une rangée de points noirs proche du bas des ailes.

Taille : 41 à 48mm d’envergure.

Habitat : Elle est peu exigeante et occupe divers types de milieux, y compris dans les zones urbaines.

Répartition géographique : Elle occupe l’Europe moyenne et du Sud. On la trouve également en Asie occidentale, en Afrique centrale et en Amérique (nord, centre et sud). En France, on la trouve un peu partout, mais surtout dans le sud.

Période de vol : De mars à décembre, c’est une espèce plurivoltine, les populations sont alimentées par l’arrivée de migrants.

Plantes hôtes : Surtout graminées et plantes basses.

Oeufs : Ils sont déposés en grappes de 2  5 rangées, dans des endroits abrités sur le feuillage. Ils sont de couleur blanc à jaunâtre, devenant gris juste avant l’éclosion. ils sont de forme sphérique.

Chenille : Elle peut atteindre 35mm de long. Elle est de couleur verte à brune, avec des bandes longitudinales. La tête est jaunâtre à brunâtre. Elles sont nocturnes et se cachent au sol durant la journée.

Chrysalide : Elle est formée dans le sol.

Espèces semblables :
La Leucanie sicilienne et la Leucanie des steppes (Mythimna sicula/alopecuri) ont certaines formes ressemblantes, mais le point sur les ailes antérieures est plutôt un point noir suivi d’une tache blanche.
La Noctuelle lythargyrée (Mythimna ferrago) a une trace claire perpendiculaire au point cellulaire.
La Leucanie du Maïs (Leucania zeae) possède un petit point blanc bien marqué, donnant l’impression d’être entre deux lignes de points sombres, et est souvent de couleur gris ou beige.
Le Point blanc (Mythimna albipuncta) est de couleur plus monochrome, plus tirant sur le rouge, et possède un point blanc bien marqué.

Sources :
http://www.insecte.org/
Guide des papillons nocturnes de France, Les guides du naturaliste.
Guide des chenilles d’Europe, Les guides du naturaliste.
http://entnemdept.ufl.edu/creatures/

2016

2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s