Noctuelle à museau (Hypena proboscidalis)

hypena-proboscidalisIdentification : La Noctuelle à museau ou Hypèbe proboscidale (Hypena proboscidalis) a les ailes antérieures de couleur brun plus ou moins clair à grisâtre, avec une épaisse bande médiane relativement droite et une bande basale plus fine et plus sinueuse. Elle possède une rangée postmédiane de minuscules points blancs, ainsi qu’une aire plus sombre sur la marge juste après l’apex. L’aile postérieure est brun pâle uni. Ses palpes sont très allongés. La costa de ses ailes antérieures est légèrement concave et le bout bien pointu.

Taille : 25 à 38mm d’envergure.

Habitat : Elle est inféodée aux végétaux nitrophiles et se rencontre fréquemment en zones urbanisées. Elle est à tendance hygrophile et fréquente divers milieux tels que les bords de ruisseaux, les clairières et les jardins frais.

Répartition géographique : Elle est présente à travers toute l’Europe et largement répandue en France.

Période de vol : Il y a  2 à 3 générations entre avril et octobre.

Hibernation : Chenille.

Plantes hôtes : Surtout Orties (Urtica) mais aussi Lamiers (Lamium), Plantains (Plantago), Houblon (Humulus lupulus)…

Chenille : Elle peut atteindre 25mm de long. Le 3ème segment abdominal ne possède pas de fausses pattes, de sorte qu’il n’y a que 4 paires de fausses pattes (assez grêles). le corps est vert jaunâtre à  vert foncé, avec des bandes transversales, intersegmentaires, de couleur jaunâtre. la région dorsale est habituellement pourvue de 2 lignes longitudinales d’un blanc verdâtre. Les flancs sont longitudinalement rayés d’une bande blanche, située au niveau des stigmates. Elle possède des points vert clair, légèrement en relief. La tête est verte, mouchetée de noir.

Cycle : La ponte a lieu en juillet-août. La plupart des chenilles hibernent et achèvent leur développement au printemps. Elles se nymphosent en avril-mai dans un cocon construit parmi les feuilles de la plante hôte, ce qui permet l’apparition d’imagos dès le mois de mai. Les papillons de la seconde génération s’observent en automne.

Espèces semblables :
Les autres espèces du genre ont des dessins différents sur les ailes, attention quand même aux individus effacés.
Le genre Herminia possède plutôt une ligne postmédiane droite et une ligne médiane sinueuse.
Le genre Pechipogo a une ligne postmédiane plus droite et plus visible que la médiane.

Sources :
http://www.insecte.org/
Guide des papillons nocturnes de France, Les guides du naturaliste.
Guide des chenilles d’Europe, Les guides du naturaliste.
Voir les papillons.

2016