Noctuelle du coudrier (Colocasia coryli)

Colocasia coryliIdentification : La Noctuelle du coudrier (Colocasia coryli) se reconnait à la moitié postérieure de ses antérieures plus claire que la première moitié. La coloration varie pour chaque individu, mais elle reste souvent dans les tons gris-brun. Elle possède un petit ocelle cerclé de noir et pupillé de sombre.

Taille : 27 à 35mm d’envergure.

Habitat : Peu exigeante, elle fréquente divers milieux arbustifs et forestiers. Dans la région méditerranéenne, elle semble se cantonner aux milieux plus frais de moyenne montagne et dans les ripisylves de plaine.

Répartition géographique : Elle est présente à travers toute l’Europe. En France, un peu partout.

Comportement : Hiverne sous forme de chrysalide.

Période de vol : 2 générations d’avril à juin et de juillet à septembre.

Plantes hôtes : Chêne (Quercus), Saules (Salix), Aulnes (Alnus), Bouleaux (Betula), Noisetiers (Corylus), Érables (Acer), Hêtre (Fagus sylvatica), Charme (Carpinus betulus), Aubépine (Crataegus monogyna)…

Chenille : Elle peut atteindre 35mm de longueur. Le corps est trapu, habituellement d’un rose orangé clair, mais parfois brun, ocre ou gris. Elle possède des touffes de fines soies blanchâtres. Le mésothorax possède 2 pinceaux latéro-dorsaux, noirâtres ou brun-rougeâtre. Sur chacun des segments abdominaux 1, 2 et 8 se trouve une touffe dorsale de poils eux aussi noirâtres et brun rougeâtre. Elle possède une bande médio-dorsale sombre, parfois discontinue, et une paire de bandes latérales blanchâtres. Elle a 5 paires de fausses pattes. La tête est grisâtre, ocre ou brun rougeâtre. Les œufs sont pondus isolément sur les feuilles en mai puis en aout. On voit les chenilles en juin-juillet puis en septembre-octobre. Au repos, elles se dissimulent entre des feuilles réunies par de la soie. Les cocons se trouvent au pied des arbres.

Espèces semblables :
Les genres Oligia et Mesoligia peuvent lui ressembler, mais les dessins sont différents notamment la tache ronde sur les ailes antérieures.

Sources :
http://www.insecte.org/
Guide des papillons nocturnes de France, Les guides du naturaliste.
Guide des chenilles d’Europe, Les guides du naturaliste.

2017

2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s