Noctuelle putride (Axylia putris)

Axylia putrisIdentification : La Noctuelle putride (Axylia putris) a le dessus des ailes antérieures blanchâtre, légèrement strié de roux entre les nervures. Une grande partie sombre de couleur brune longe toute la côte de l’aile antérieure. Elle s’épaissit au centre, pour rejoindre une tache orbiculaire et une réniforme de couleur noir bleuté toutes 2 cerclées de roux. Il y a aussi une tache brune à l’angle anal, et une autre plus allongée partant un peu après l’apex des ailes et rejoignant la réniforme. Une double rangée de points noirs traverse l’aile antérieure sous la réniforme. Une autre rangée de points orne le bord de l’aile. Le dessus des ailes postérieures est blanc roussâtre, avec la frange de même couleur et le limbe bordé par des points bruns. Le dessous des ailes antérieures est brun noirâtre. Celui des postérieures est blanc roussâtre, avec une ligne arquée et un point central noirâtre. La tête est jaunâtre, avec la partie antérieure du corselet qui est bordée de roux. L’abdomen est roussâtre. Les antennes sont brunes et filiformes chez les 2 sexes.

Taille : 27 à 32mm d’envergure.

Habitat : Peu exigeante on la rencontre dans divers milieux ouverts, jusqu’en ville.

Répartition géographique : Elle est présente dans toute l’Europe. Largement répandue en France.

Comportement : Les chenilles sont principalement nocturnes.

Hibernation : Chrysalide.

Période de vol : Il y a une génération étalée par an, d’avril à septembre.

Plantes hôtes : Diverses plantes herbacées comme les Oseilles (Rumex), les Plantains (Plantago), Arroches (Atriplex), le Caille-lait blanc (Gallium mollugo), le Chénopode blanc (Chenopodium album), la Renouée des oiseaux (Polygonum aviculare), la Langue de chien (Cynoglossum officinale)…

Cycle : Les œufs sont pondus en juillet en groupes importants sous les feuilles et éclosent a bout d’environ 1 semaine. Les chenilles se nourrissent jusque fin septembre. La nymphose a lieu en octobre, l’émergence habituellement en juin l’année suivante.

Chenille : Elle peut atteindre 35mm de longueur. Son corps est épais, brun grisâtre, plus ou moins mêlé de noir, de noirâtre et de gris verdâtre.Elle possède une série médio-dorsale de points jaunâtres ou blanchâtres. Elle a 2 rangées latéro-dorsales de taches noires. Elle a une paire de bandes latérales claires, parfois largement marquées de marron. Elle possède une forte gibbosité dorsale sur le 8ème segment abdominal et quelques points noirs en relief. Sa tête est brun foncé.

Cocon : Il se trouve dans le sol.

Espèces semblables :
Certaines espèces du genre Xylena peuvent avoir un aspect similaire mais la disposition des couleurs n’est pas la même.

Sources :
http://www.insecte.org/
Guide des papillons nocturnes de France, Les guides du naturaliste.
Guide des chenilles d’Europe, Les guides du naturaliste.
http://lespassionsdyves.fr/index.html

2016

2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s