Timandre aimée (Timandra comae)

Timandra comaeIdentification : La Timandre aimée, Talisman ou Anguleuse (Timandra comae) a les ailes anguleuses de couleur blanc jaunâtre à beige et traversées par une ligne brun-rouge oblique. La frange est rose pourpre vif. Les ailes antérieures possèdent souvent un point discal. Les antennes du mâle sont bipectinées.

Taille : 25 à 30mm d’envergure.

Habitat : Elle fréquente les bords de chemins, les anciennes cultures, les prairies ouvertes, les coteaux en friche, les bords des étangs.

Répartition géographique : Elle est répandue dans toute l’Europe jusqu’au Japon. En France, elle est présente presque partout.

Comportement : Elle vole de jour et vient à la lumière.

Hibernation : Chenille.

Période de vol : Il y a 2 générations entre mai et septembre.

Plantes hôtes : Oseilles (Rumex), Renouée des oiseaux (Polygonum aviculare), Arroche étalée (Atriplex patula) et Mouron blanc (Stellaria media).

Chenille : Elle peut atteindre 23mm de longueur. Le corps est gris brun à rougeâtre, avec la région dorsale marquée de dessins sombres en forme de « V ». Le thorax est renflé latéralement, notamment en position de repos. La tête est brune.
Les œufs sont pondus en juin, juillet ou août et éclosent une dizaine de jours après la ponte. Les chenilles s’observent principalement en juin-juillet et septembre-octobre. Celles qui hivernent achèvent leur développement en avril-mai. La nymphose s’effectue à terre, dans un léger cocon de soie.

Espèces semblables :
Timandra griseata, de Scandinavie, a les ailes fortement suffusées de gris avec des lignes transversales brun-roux fines mais nettes, un point discal souvent réduit et des franges rarement  nuancées de rose.
La Phalène ponctuée (Cyclophora punctaria) n’a pas la bordure des ailes rougeâtre et a une ponctuation plus marquée.
L’Acidalie fausse-Timandre (Scopula imitaria) a un point noir sur chaque aile postérieure.

Sources :
http://www.insecte.org/
http://toutunmondedansmonjardin.perso.neuf.fr/FR/accueil.htm
Guide des papillons nocturnes de France, Les guides du naturaliste.
Guide des chenilles d’Europe (guides du naturaliste)
Papillons de nuit d’Europe volume 2, Géomètres, Patrice LERAUT

2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s